Forum de la Grande Mosquee de Lyon

La pratique de l'islam => Questions et Difficultés avec la Prière => Discussion démarrée; par: yael le Septembre 22, 2007, 10:18:45



Titre: Concentration pendant la prière.
Posté par: yael le Septembre 22, 2007, 10:18:45
 :salam3

quand nous faisons la priere on m as dis il fau faire le vide dans sa tete et penser qu'a Dieu swt  , mais franchement cela est vraiment difficile d faire le vide dans sa tete quand on prie, je ne sais pas comment les gens font mais j y arrive pas pourtant je faisais la priere comme ts le monde je disais mes sourate mes dou'a et tout , mais j avais quand meme des pensée impossible de faire le vide ? ma prière etait elle accepté ou pas ? est ce normal d avoir des pensée ?                                  :baraka2


Titre: Re : Concentration pendant la prière.
Posté par: habiaw le Septembre 24, 2007, 14:30:23
Salam Ahlikoum wa rahma to Lah i té3éla wa barakatouhou

En fait il faut que tu trouve une methode pour etre concentré.

Wa Allah oua 3alam


Titre: Re : Concentration pendant la prière.
Posté par: habiaw le Octobre 18, 2007, 09:33:20
Salam Ahlikoum wa rahma to Lah i té3éla wa barakatouhou

BarakaAllah ou fik Akhi pour ce rappel a la sincerité,
En effet, "toute les bonnes choses proviennent d'Allah et toutes les mauvaises proviennent de nous mm ou du Sheitan" que ce soit le manque de concentration, l'oubli...


Wa Allah oua 3alam


Titre: Re : Concentration pendant la prière.
Posté par: kiki musulmane le Avril 10, 2008, 14:44:04
 :salam

le petit conseil que je peux donner et c'est ce que je fais c'est :

au moment ou tu vas commencer à prier tu te dit que c'est ta dernière prière mais vraiment il faut que sa vienne du coeur  :soubhanAllah, c'est à dire que tu dois te dire qu  :allah va peut etre reprendre ton âme aprés ta prière   :soubhanAllah en pensant qu :allah peut reprendre notre âme juste après la prière et bien on peut que etre concentrer grâce à  :allah

 :salam


Titre: Re : Difficulté pour me concentrer lors de ma salat, y'a-t-il quelque chose à ..
Posté par: Saraj le Janvier 13, 2009, 09:51:28
 :salam3

Il est vrai que malheureusement la prière devient un automatisme parfois et que l'eprit vagabonde bien loin de la sphere spirituelle.
Pour ma part, si je suis chez moi, avant la salat je lis un extrait de sourate, un hadith, un texte en rapport à l'Islam cela a defaut de se concentrer sur les mots que je prononce (surtout lorsque l'on est pas arabophone), tente de concentrer mon esprit  sur ce que j'ai lu.
J'essai de concentrer mon esprit sur l'adoration d'Allah azawajel et notre prophete  :saws.
Je visualise assez souvant la meque mentalement et essai d'éveiller les sentiment que sa contemplation produit chez moi.
Disons que cela fonctionne partiellement, je pense que l'eveil maximal de la spiritualité, l'apprentissage constent de l'Islam finira par faire taire le waswas qui nous assaille tous et toutes  :inchallah. et nous permettre de nous concentrer.

Qu'allah ta_âla nous facilite amine.

 :salam2


Titre: Re : J'ai du mal à rester concentré pendant ma salat
Posté par: marokino1 le Janvier 19, 2009, 14:06:33
 :salam4

Je ne sais pas si sa poura te motivé ou te faire peur .

Pense, juste avant de faire la prière que le premier soufle d' ISRAFIL est très proche .



Q'Allah nous aide .







Titre: Vous arrive t'il de rester complètement concentré pendant la prière
Posté par: anissatou le Janvier 25, 2009, 22:25:10
 :bismiallah
ma question est la suivant: depuis des années je pratique la prière et je ne me rappelle pas au une seule fois la pratiquer en étant complètement concentrée pendant la prière, c'est à dire de ne penser à rien, d'avoir le vide car ma sœur m'a dit qu'on a pas le droit de penser à quoi que ce soit lorsqu'on fait la prière. j'ai essayé plusieurs fois de le faire mais impossible  :soubhanAllah je pense toujours à quelque chose même quand j'ai aucun soucis je pense que le sheitan qui doit nous déconcentré Allah aalam mais est ce que quelqu'un peut me dire comment faire pour se concentrer complètement qu'à la prière pendant la récitation des sourates. j'espère que vous avez compris ma question,

 :baraka2 si vous avez des réponses.
 :salam4


Titre: Re : Vous arrive t'il de rester complètement concentré pendant la prière
Posté par: Chérinne le Janvier 25, 2009, 22:45:04
:salam3

Pareil pour moi ma Sœur, et je pose aussi la question !  :-\
Si vous avez une réponse, ne la gardez pas pour vous, partagez !   ;) ;)

 :baraka

 :salam3


Titre: Re : Vous arrive t'il de rester complètement concentré pendant la prière
Posté par: Hamdoulileh le Janvier 26, 2009, 00:13:43
 :bismiallah
 chères soeurs :salam3

Effectivement, une des ruses préférées de satan (maudit soit-il) est de nous déconcentrer pendant les rendez-vous avec le Bon Dieu, sobhane Allah!!

Il doit se réjouir lorsque nous bâyons le soir, ou le matin très tôt !

Si vous comprenez et si vous pensez fermement à ce que vous dites quand vous récitez, je pense que ça devrait aller...

Préférez la récitation plus lente à la bâclée, même si vous êtes pressées..
Privilégiez un endroit non bruyant et sans motifs, images ou autres (valable aussi pour vos vêtements)

N'hésitez pas vous réfugiez auprès de Dieu contre satan le banni de sa miséricorde en prononçant ceci : 'Aadoubilèh min è'cheytane arrajim

J' espère vous avoir aidées mes soeurs !

Puisse Allah vous combler de Ses Bienfiaits et vous protéger du mauvais conseiller

Amine ya rabi !!

 :salam3


Titre: Re : Vous arrive t'il de rester complètement concentré pendant la prière
Posté par: Abdoul Mouhaymine le Janvier 26, 2009, 06:20:36
 :salam4


Si vous comprenez et si vous pensez fermement à ce que vous dites quand vous récitez, je pense que ça devrait aller...


La soeur à tout dit  :) Apprenez l'arabe ! Parce que celui qui comprends est plongé dans l'histoire des versets.



Titre: Re : Vous arrive t'il de rester complètement concentré pendant la prière
Posté par: fatimzahra le Janvier 26, 2009, 07:34:58
 :salam4,


Si vous comprenez et si vous pensez fermement à ce que vous dites quand vous récitez, je pense que ça devrait aller...
N'hésitez pas vous réfugiez auprès de Dieu contre satan le banni de sa miséricorde en prononçant ceci : 'Aadoubilèh min è'cheytane arrajim

Pour ma part, je suis d' accord avec la  :)) Hamdoulileh et le  :))) Abdel Hamid . Personnellement, je me réfugie toujours auprès d'  :allah :Razza wa jal: avant de commencer la prière.

 :salam3


Titre: Re : Vous arrive t'il de rester complètement concentré pendant la prière
Posté par: said2009 le Janvier 26, 2009, 09:36:52
 :salam3


La concentration dans la prière



Ibn Qayyim Al-Jawziyyah



La concentration dans la prière présente trois étapes :

- L’attention que le serviteur porte à son cœur en le protégeant et le soignant des maladies des passions, des insufflations sataniques et autres pensées qui peuvent annuler la récompense de la prière ou la diminuer.

- L’attention qu’il porte à Allah dont il sait qu’Il le surveille. Il L’adorera ainsi comme s’il Le voyait.

- L’attention qu’il porte aux sens des paroles d’Allah, aux détails de leur signification et à la soumission à Allah par la prière, de façon à leur donner leur dû en terme de recueillement, de quiétude et autres.

En complétant ces trois étapes, le fidèle aura alors parfaitement accompli sa prière, et l’attention qu’Allah lui portera sera proportionnelle à sa concentration.

Lorsque le fidèle se met debout pour prier, toute son attention sera portée sur la souveraineté absolue d’Allah et Son immensité. Le fidèle ne s’orientera donc ni à droite, ni à gauche.

Lorsqu’il prononce le Takbîr, toute son attention sera portée sur la grandeur d’Allah, Sa Majesté et Son immensité.

Lorsqu’il prononce la formule d’ouverture de la prière, il accordera toute son attention à la glorification d’Allah, Son éloge et celle des lumières éclatantes de Son visage, à exempter Allah de tout ce qui ne Lui sied pas, et à Le louer pour Ses attributs et Sa perfection.

Lorsqu’il cherche la protection d’Allah contre Satan le maudit, son attention sera portée sur le fait qu’il vient chercher refuge auprès du soutien inébranlable d’Allah, de Son pouvoir, du secours qu’Il porte à Son serviteur, de la protection qu’Il lui accorde, et de sa défense contre son ennemi.

Lorsqu’il récite les paroles d’Allah, son attention portera sur la connaissance d’Allah au travers de Ses paroles, comme s’il Le voyait et L’observait par le biais de Ses paroles, comme l’a affirmé un pieux prédécesseur : « Allah S’est manifesté à Ses serviteurs par le biais de Ses paroles. » A ce sujet, les gens se divisent en plusieurs catégories, chacun percevant et ressentant les versets d’Allah d’une manière différente. Ainsi, lors de la lecture du Coran en prière, certains sont parfaitement lucides, d’autres borgnes, d’autres aveugles, d’autres sourds, d’autres myopes, etc. En récitant le Coran, le fidèle doit donc être attentif à méditer sur Allah, Ses attributs, Ses actes, Ses ordres, Ses interdits, Ses lois et Ses noms.

Lorsqu’il s’incline, son attention portera sur l’immensité d’Allah, Sa Majesté, Sa puissance et Sa grandeur. C’est pour cela qu’il est institué de dire lorsqu’on est incliné : « Gloire à mon Seigneur l’immense. »

Lorsqu’il se relève de l’inclinaison, son attention sera portée sur la louange d’Allah, Son éloge, Sa glorification, Son adoration, et sur le fait qu’Il est Le seul à faire don ou à priver autrui.

Lorsqu’il se prosterne, il portera son attention sur la proximité d’Allah, Son rapprochement, la soumission et l’humilité envers Lui, la nécessité que l’on éprouve à Son égard, la faiblesse du serviteur, son humilité face à Allah et Sa supplication.

Quand il relève la tête après la prosternation, il s’agenouille ainsi, et son attention portera sur la richesse d’Allah, Sa générosité et Sa largesse pour lesquelles le serviteur éprouve un profond besoin. Il suppliera alors Allah en faisant preuve d’humilité, pour qu’Il lui pardonne, lui fasse miséricorde, le protège, le guide et lui accorde sa subsistance.

Lorsqu’il s’assoit pour accomplir le Tashahhud, il se retrouve dans une situation différente, et son attention sera sollicitée de façon autre, qui ressemble à la situation du pèlerin lors du Tawâf d’Adieu. En effet, son cœur sent qu’il va bientôt quitter l’entretien qu’il a avec son Seigneur pour se consacrer aux choses de ce bas monde, aux soucis et aux occupations dont il s’est détaché pour adorer son Seigneur. Or, avant la prière, son cœur était en proie aux tortures et aux douleurs causées par tous ces soucis. En entrant en prière, le cœur a ressenti l’esprit de la proximité divine, et goûté aux délices procurés par l’entretien qu’il a avec Allah. Lorsque la prière touche à sa fin, le cœur sent qu’il va retourner aux soucis d’ici-bas, il est donc affligé à l’idée de conclure la prière et de la quitter, en disant : « Si seulement cette prière pouvait se prolonger jusqu’au jour où je rencontrerai Allah. » En effet, le cœur sait qu’il va quitter le dialogue initié avec Celui dont l’entretien n’engendre que bonheur, pour s’entretenir de choses qui ne procurent que douleur, souci, accablement et amertume. Cependant, n’éprouvera ces deux sentiments qu’un cœur vivant, rempli du rappel d’Allah, de Son amour et de Sa compagnie. [Un cœur] qui sait que dialoguer avec des créatures, les voir et les fréquenter n’engendre le plus souvent que douleur, amertume, oppression de la poitrine, obscurité du cœur, bonnes actions manquées, accumulation de péchés et déconcentration de l’esprit qui ne pourra plus s’entretenir avec Allah comme il se doit.


Allah  :Razza wa jal: nous guide dans nos priére  :amine

Source : Asrâr As-Salât

 :salam3


Titre: Re : Vous arrive t'il de rester complètement concentré pendant la prière
Posté par: convertie38 le Janvier 26, 2009, 11:40:18
                                   :salam4

   :bismiallah

                     Moi aussi je rejoins l'avis de ma  :)) Hamdoulileh et Fatimzahra
                   et mon  :))) Abdel Hamid, je me réfugie toujours auprès d'Allah
                   avant d'entamer mes prières depuis que je le sais  ;), et ça va
                  mieux, je suis plus concentrée qu'avant  :hamd, et comme vous
                   dites ce sont les ruses du sheitan il tente par tout les moyens
                    de nous détourner du bon chemin, il faut être plus fort, le
                    meilleur refuge est auprès d' :allah :Razza wa jal:, qu' :allah
                   nous agrée nos prières et nous pardonne  :amine

                                           :salam4


Titre: Re : Difficulté pour me concentrer lors de ma salat, y'a-t-il quelque chose à ..
Posté par: zeynep le Janvier 27, 2009, 22:04:57
 :salam4

 Le Prophète  :saws dit :

« Le bon musulman est celui qui à l’heure de la prière prescrite fait ses ablutions (le wudhou’), adopte l'attitude du khuchou’ (humilité) et se prosterne correctement. Ceci permettra d’effacer tous ses pêchés s’ils ne font partie des grands pêchés. » [ Hadith rapporté par Muslim, 1/206, no.7/4/2.]

La récompense est attribuée en fonction du khuchou’ comme le Prophète le mentionnait  :

« L’esclave d'Allah peut prier et en fin de compte seulement un dixième, un cinquième, un tiers ou encore la moitié de sa prière sera acceptée . » [ Hadith rapporté par Imam Ahmad, Sahih al-Jami’, 1626.]

La prière qui est acceptée peut être constituée de moments seulement sur lesquels le croyant s’est correctement concentré. D’ailleurs il a été rapporté par Ibn Abbas  : « On n’acceptera de vos prières seulement que les moments où vous vous serez concentrés. » Les pêchés vous seront pardonnés si vous faîtes la prière correctement. Comme le dit le Prophète  :

« Quand un serviteur se met à prier, tous ses pêchés sont posés au niveau de sa tête et des ses épaules. A chaque fois qu’il se baisse pour se prosterner il y a des pêchés qui tombent et dont il se défait. » [ Hadith rapporté par al-Bayaqui dans al-Sunan al-Kubra, 3/10 ; mais aussi dans Sahih al-Jami’.]

Al-Manawi dit : « En fait ce hadith signifie qu’à chaque fois qu’un pilier est accompli par le croyant, il se défait d’une partie de ses pêchés et à la fin de sa prière tous ses pêchés sont effacés. Mais ceci est vrai seulement quand la prière est bien effectuée. Et il faut bien entendre à travers les mots se mettre debout en face de la qiblah et serviteur, se tenir face au Seigneur des Seigneurs (Allah) dans une position d’humble serviteur. »

   Celui qui prie avec le khuchou’ se sentira léger quand il aura fini sa prière comme si un poids avait été ôté de ses épaules. Il se sentira à l’aise et rafraîchi si bien qu’il n’aura pas envie de finir de prier car prier est source de joie et de réconfort dans ce bas-monde.

Il aura l’impression de se trouver dans une prison étouffante jusqu’au moment où il se mettra à prier de nouveau. Il éprouvera du bien-être dans sa prière au lieu de vouloir seulement la faire et en finir. Ceux qui adorent prier diront qu'ils trouvent du réconfort dans la prière tout comme leur Prophète .

Le Prophète  dit :

« Ma joie vient de ma prière. » En éprouvant de la joie dans la prière comment pourrait-on en éprouver ailleurs ? [ Al-Wabil al-Sayib, p.37.]

 

S’efforcer de faire des dou’as aux moments appropriés et en particulier durant le soujoud

   Il n’y a pas de doute que parler à Allah , se tenir humble devant Lui, Lui demander des faveurs et rechercher sincèrement Son aide permet de renforcer les liens du serviteur avec son Créateur et de cette manière peut renforcer son khouchou’. Les dou’as sont des actes d’adoration. Et nous devons en faire. D’ailleurs Allah   nous dit :

{ [...] Vous L’invoquez humblement et en secret [...] }  [ Sourate 6 - Verset  63 ]

Le Prophète  nous dit :  

« Celui qui n’invoque pas Allah encourra la colère d’Allah. » [ Hadith sahih rapporté par al-Tirmidhi. Cf. Kitaab al-Da’wat, 1/426 ; ce hadith est aussi classé comme hasan dans Sahih al-Tirmidhi, 2686.]

Il a été aussi rapporté que le Prophète  faisait des du’as à des moments précis dans la prière, à savoir dans le soujoud, entre les deux moments où il se prosterne et après le Tachahoud. Le meilleur moment est celui de la prosternation (le soujoud) car le Prophète  nous dit :

« Le moment où le serviteur est le plus proche de son Créateur est le moment où il se prosterne. Alors augmentez vos du’as à ce moment-là. » [ Hadith rapporté par Muslim, Kitab al-Salah, Bab ma yaqulou fil ruqou’ wal-soujoud. No. 215.]

Et il ajouta :

« En ce qui concerne le soujoud, efforcez-vous de faire vos du’as à ce moment-là car elles sont plus susceptibles d’avoir une réponse. » [ Hadith rapporté par Muslim, Kitab al-Salah, Bab al-Nahy ‘an qiran fil-rukou’ wal-soujoud, no.207.]

Une des dou’as que le Prophète  récitait était : O Allah, pardonne-moi mes pêchés, des plus petits aux plus grands, le premier et le dernier, celui qui est évident à celui qui ne l’est pas .  [ Cliquez sur les invocations pour les écouter ] « ALLAHOUMA AGHFIR LI DHANBI DIQUAHOU WA JILAHOU WA AWALAHOU WA AKHIRAHOU WA ‘ALA NI YATAHOU WA SIRRAHOU » [ cliquez ici pour télécharger ]  [ Hadith rapporté par Muslim, Kitab al-Salah, Bab ma yaqulou fil-rukou’ wal-soujoud, no.216.]

Il avait aussi l’habitude de dire : O Allah pardonne moi aussi bien ce que j’ai fait en cachette qu’ouvertement  «ALLAHOUMA GHFIR LI MA ASSRARTOU WA MA A’LANTU » [ cliquez ici pour télécharger ] [ Hadith rapporté par al-Nisa’i, al-Mujtaba, 2/569 ; Sahih al-Jami’, 1067.]

 

Ce que le Prophète avait pour habitude de réciter après le tachahud et ce que nous avons appris du hadith :

« Quand le musulman finit le tachahud, il faut qu’il cherche refuge auprès d’Allah contre 4 éléments dont la punition de l’Enfer, la punition de la tombe, contre les épreuves (la fitnah) de la vie et de la mort et contre Satan et le Dajjal - Antéchrist -. Il avait l’habitude de dire : O Allah je cherche refuge auprès de Toi contre le mal que j’ai fait et le mal que je n’ai pas fait .   "ALLAHOMA INNI A’OUDO BIKA MIN CHARRI MA ‘AMILTOU WA MIN CHARRI MA LAM  A’MAL"     [cliquez ici pour télécharger ]

"O Allah, fait que mon jugement dernier ne soit pas rude" « ALLAHOMA HASIBNI HISSABAN YASIRA » [ cliquez ici pour télécharger ]

Il apprit à Abu Bakr al-Sidiq (qu'Allah le bénisse) de dire : "O Allah Je me suis trompé tant de fois et personne ne peut pardonner les pêchés si ce n’est Toi. Accorde-moi Ta miséricorde et Aie pitié de moi" - "ALLAHOUMA INNI DHALAMTOU NAFSI KATHIRAN WA LA YAGHFIROU AD-DHUNOUBA ILLA ANTA FAGHFIR LI MAGHFIRATAN MIN ‘INDIKA WARR-HAMNI INNAKA ANTA AL GHAFOUR  AR-RAHIM."   [ cliquez ici pour télécharger ]

Il entendit un homme dire dans son tachahoud : "O Allah, Je te demande, o Allah, l'Unique, seigneur de l’Univers, qui n’engendre pas et n’est engendré par personne, et il n’y a personne qui s’apparente à Lui, personne comme Lui qui puisse me pardonner mes pêchés, car Tu es le Misércordieux, le Tout-Miséricordieux."  « ALLAHOMA INNI ASS - ALOUKA YA ALLAH AL AHAD AS SAMAD ALLADHI LAM YALID WA LAM YOULAD WA LAM  YAKOUN LAHOU KUFUWAN AHAD AN TAGHFIRALI DHUNOUBI INNAKA ANTAL GHAFOUR AR- RAHIM » [ cliquez ici pour télécharger ]

Le Prophète  dit à ses compagnons  à propos de cet homme :

« Il a été pardonné, il a été pardonné » Il entendit quelqu’un d’autre dire : "O Allah, je Te demande , car toute louange est pour toi, il n’a de divinité que toi, toi seul, avec aucun partenaire, ni associé, le Créateur des cieux et de la terre, celui qui possède la Gloire et l’Honneur, O l’Eternel, l’Omnipotent, je te demande une place au Paradis et je cherche refuge auprès de Toi contre l’Enfer "  «ALLAHOUMA INNI AS-ALOKA BI ANNA LAKA-L-HAMD, LA ILAHA ILLA ANTA WAHDAKA LA CHARIKA LAKA YA HAYOU YA QAYOUM INNI AS ALOUKA AL JANNAH WA A’OUDHOU BIKA MIN AN- NAR» [ cliquez ici pour télécharger ]

Le Prophète   demanda à ses compagnons  par quel nom cet homme a appelé Allah . Ils lui répondirent :

« Allah et Son Messager sont les seuls qui savent le mieux. »  Il leur dit : « Par celui détient mon esprit, il donna à Allah le meilleur de Ses noms (ismou al-a’zham) par lequel Il répond et quand Il est sollicité par ce nom, Il donne. »

Ce qu’il disait en dernier entre le tachahud et le taslim était : "O Allah, pardonne-moi ce que j’ai fait dans le passé et ce que je ferai dans le futur, ce que j’ai dissimulé et ce que j’ai fait ouvertement et les choses dont j’ai fait des excès, et ce que Tu sais en plus à mon sujet. Tu es Celui qui met à jour et Celui qui retarde, il n’y pas d’autre divinité que Toi"  « ALLAHOUMA GHFIR LI MA QADAMTOU WA MA AKHARTOU WA MA ASRARTU WA MA A’LANTU WA MA ASRAFTU WA MA ANTA A’LAMOU BIHI MINNI ANTA L-MOUQADIMO WA ANTA AL MOU’AKHIRO LA ILLAHA ILLA ANTA » [cliquez ici pour télécharger ]

 Ces du’as ainsi que leurs isnads sont disponibles dans Sifat al-Salah de ‘Alama al’Albani, p.163, 11ème édition.

Se rappeler de ces du’as par exemple est une solution quand on se retrouve derrière l’imam et que l’on reste silencieux alors qu’on a terminé le tachahud et que l'on ne sait pas ce qu'il faut dire.

 

Adkar à réciter après la prière

   Ces invocations permettent de renforcer le khuchou’ dans le coeur et augmente les bénédictions et les bénéfices que l’on retire de sa prière . Il n’y a pas de doute au fait que les meilleures façons de préserver et de protéger une bonne action et de la faire suivre par une autre action. Alors celui qui pense aux invocations à dire à la fin de sa prière , se rendra compte que toutes les invocations commencent par la recherche du pardon trois fois, comme si le croyant cherchait de pallier à toutes ses insuffisances aussi bien dans sa prière que dans le khuchou’ auprès de son Seigneur. Il faut également tenir compte des prières surrégatoires (le nafil) car ces dernières permettent aussi de pallier aux manques dans les prières obligatoires appelées fard, ainsi que toutes insuffisances dans le khuchou’.

 

Les visites chez soi

Il faut déplacer tout ce qui pourrait distraire le croyant . Anas  (qu'Allah le bénisse ) a dit :

« Aicha avait un rideau décoré, coloré avec lequel elle recouvrait une partie de sa maison. Le Prophète  lui dit : enlève-le de ma vue, car les décorations qu’il y a dessus me distraient dans ma prière. » [Hadith rapporté par al-Bukhari, Fath al-Bahri, 10/391.]

Al-Qasim rapporta que Aicha  (Qu’Allah la bénisse ) possédait un bout de tissu avec des décorations qu’elle utilisait pour couvrir un coin ( en guise de chambre ou comme pièce d’approvisionnement). Le Prophète  priait face à ce bout de tissu. Alors il dit :

‘Enlève-le de ma vue, car ses décorations ne font que me distraire quand je prie.’ Alors elle le prit en en fit des oreillers. »  [ Hadith rapporté par Muslim dans ses Sahih, 3/1668.]
(http://www.sajidine.com/images/bkaba4.jpg)
Une autre indication se rapportant à ce fait est bien représentée par le Prophète  quand il entra à la Ka’ba pour y prier, et qu'il y vît deux cornes de bélier. Quand il finit de prier il dit à Othmane al-Hajabi :

"J’ai oublié de te dire qu’il faut couvrir ces cornes car il ne devrait rien y avoir qui puisse distraire le croyant"  [ Hadith rapporté par Abu Dawoud, 2030, Sahih al-Jami’, 2504.]

Cette situation inclut également d'éviter de prier dans des endroits où les gens passent souvent, où il y a beaucoup de bruit et où on entend des gens parler, il faut également éviter des lieux où on discute, où on tient des débats, où il y a des distractions visuelles.

   On doit éviter de prier dans des lieux qui sont très chauds ou très froids si possible. Le Prophète  nous demanda de faire la prière du Dohr un peu plus tard en été jusqu'à ce que le moment le plus chaud de la journée soit passé. Ibn al-Quayim  a dit :

« prier quand il fait très chaud empêche de faire un khuchou’ correct et de se concentrer. Alors le croyant n’a pas envie d’accomplir son acte d’adoration convenablement. Ainsi il vaut mieux retarder le moment de la prière jusqu'à ce qu’il fasse un peu moins chaud afin de faire une prière correcte avec une bonne présence d’esprit. » [ Al-Wabil al-Sayib, Dar al-Bayyan, p.22.]

Il ne faut pas prier avec un vêtement qui a des décorations, avec des motifs voyants qui sont susceptibles de dissiper l'attention du croyant .

Aicha  a dit :

"Le Prophète   se leva pour prier avec une chemise à carreaux, et il y jeta un coup d’oeil. Quand il finit sa prière, il dit :’Emmène cette chemise à Abu Jaham ibn Hudayfah et apporte-moi une anbajani (un vêtement avec aucun motif ni carreau) car ceci m’a distrait dans ma prière". Selon une commentaire il est dit : "Il avait une chemise à carreaux qui le distrayait quand il priait"  [ Hadiths dans Sahih Muslim, no.556 ; partie 3/391.]

Il vaut mieux prier dans des vêtements qui ne contiennent pas de motif dessus et il faut tout particulièrement éviter de porter des habits avec des images animées, comme il y en a beaucoup sur le marché de nos jours.

 

Il ne faut pas prier dans les endroits où on prépare à manger.
 
(http://www.sajidine.com/images/manger9.jpg)
Le Messager d’Allah :saws  dit :

« Ne priez pas dans un endroit où l'on prépare à manger » [ Hadith rapporté par Muslim, no.560.]



Si on a préparé à manger ou si on nous propose de la nourriture, la personne doit d’abord manger car il lui sera difficile de se concentrer correctement et faire le khuchou’ au moment de se lever pour prier alors qu’il a envie de manger.

Il ne doit pas se précipiter pour terminer de manger car le Prophète  dit :

« Quand le dîner est servi et que l’heure de prière est arrivée, il faut d’abord manger avant de prier la salat du maghreb et il ne faut pas s'empresser de finir de manger. » [ Hadith sahih rapporté par al-Bukhari dans Kitab al-Adhan, Baba idha hadara al-ta’ama wa uqimat al-salah, Muslim, no.557-559.]

 

Il ne faut pas prier quand la nature nous demande

Il n’y pas de doute quant au fait que l’on ne peut pas faire un khuchou’ correct quand on en a envie d’aller aux toilettes. Le Prophète  interdit de faire sa prière quand quelqu’un a envie d’uriner ou de déféquer. [ Hadith rapporté par Ibn majah dans ses Sunan, no.617 ; Sahih al-Jami’, no.6832.]

Si on se trouve dans cette situation, il faut aller satisfaire ses besoins même si on manque la prière en groupe car le Prophète  nous dit :

« Si quelqu’un a envie d’aller aux toilettes et que c’est l’heure de la prière, il doit d’abord aller aux toilettes». [ Hadith rapporté par Abu Dawoud, no.88 ; Sahih al-jami’, no.299.]

Si on a envie d’aller aux toilettes alors que l’on se trouve en pleine prière, il faut aller aux toilettes même si on interrompt sa prière car le Prophète  nous dit :

 « La prière ne compte pas quand de la nourriture vient d’être préparée ou quand quelqu’un a envie d’aller uriner»

 

Il ne faut pas prier quand quelqu’un a sommeil.

   Anas ibn-Malik nous dit : Le messager d’Allah  a dit :

« Si vous avez sommeil quand vous priez il faut dormir jusqu’au moment où vous êtes conscient de ce que vous dîtes.» [ Hadith rapporté par al-Bukhari.]

Ceci peut arriver quand on fait le quyiam al-layl, même au moment où il s’agit des prières obligatoires. Le croyant ne peut prier alors qu’il n’est pas conscient de ce qu’il dit. Il faut que la personne soit consciente de ce qu’elle dit quitte à faire une sieste. [ Fath al-Bari, Charh Kitab al-Wudou’.]

Il ne faut pas prier derrière quelqu’un qui parle (ou qui dort) [ Hadith rapporté par Abu Dawoud, no.694 ; Sahih al-Jami’, no.375.] Ce hadith est considéré comme hasan. Du fait que lorsque quelqu’un parle, le croyant en prière peut être distrait à cause de la conversation et celui qui dort peut attirer l’attention de celui qui prie car ce dernier peut s'adonner une gestuelle distrayante.

Al-Katabi (puisse Allah bénir son âme) nous dit : « En ce qui concerne la prière derrière des gens qui parlent, al-Chafa’i et Ahmad ibn Hanbal ont considéré cette situation comme makrouh car celui qui prie est susceptible d’être distrait. »       [‘Awn al-Ma’boud, 2/388.] En ce qui concerne le fait de prier derrière quelqu’un qui dort, un bon nombre d’intellectuels ont considéré l’interdiction comme pas assez appuyée par des preuves suffisantes.  

Al-Bukhari (puisse Allah bénir son âme) cita le hadith émis par ‘Aicha  dans ses Sahih, Bab al-salah khalf al-Na’im :

« Le Prophète  priait pendant que j’étais allongée sur le lit» [ Hadith sahih rapporté par al-Bukhari, Kitab al-salah.]

Mujahid, Tawous et Malik pensèrent qu’il était makrouh de prier face à quelqu’un qui dormait car celui qui dort pouvait adopter une gestuelle distrayante et donc troubler celui qui prie. » [ Fath al-Bahri.]

S’il n’y pas de risque à ce que cela arrive, par conséquent il n’est pas makrouh de prier derrière quelqu’un qui dort. Et Allah est Omniscient dans tous les domaines..
.

 
 

 :salam

A Suivre :inchallah

 



Titre: Re : Difficulté pour me concentrer lors de ma salat, y'a-t-il quelque chose à ..
Posté par: zeynep le Janvier 27, 2009, 22:04:57
 :salam4
Ne pas se préoccuper de cirer le sol en face de quelqu’un

Al-Bukhari  [ qu'Allah lui fasse miséricorde ] nous dit que le Prophète  dit au sujet de quelqu’un qui cirait le sol alors qu’il allait se prosterner :

« Ne le fais qu’une seule fois si tu as à le faire. » [ Fath al-Bari, 3/79.]

Le Messager d’Allah a dit :

« Ne balayez pas le sol quand vous priez mais si vous devez le faire, ne le faites qu'une seule fois. » [ Hadith rapporté par Abu Dawoud, no.946 ; Sahih al-Jami’, no.7452.]

La raison de cette interdiction s’explique par le fait qu’il faut limiter les mouvements en temps de khuchou’ (concentration ) et dans la période de la prière. Si un endroit où l'on va prier doit être balayé, il faut le faire avant de prier.

Ceci s’applique aussi bien aux parties du corps comme le nez ou le front. Le prophète  priait sur de l’eau et de la boue si bien qu'il y avait des traces de boue et d’eau sur son front mais il ne se préoccupait pas de le nettoyer à chaque fois qu’il levait sa tête du soujoud.

Il laissa son front comme cela car il était tellement absorbé par sa prière et son khuchou’ était si intense qu’il ne s’en préoccupait même pas. Le Prophète nous dit :

« La prière est une occupation en elle-même. » [ Hadith rapporté par al-Bukhari, Fath al-Bari, 3/72.]

Ibn Abi Chaybah rapporta qu’Abu Darda  a dit :

« Même si je suis sur le point d’obtenir des chameaux rouges, je n’aimerais pas enlever les graviers qui se sont déposés sur mon front. » Ayad ajouta à ce sujet : « Les pieux prédécesseurs n’aimaient pas  se nettoyer le front avant d’avoir terminé la prière. » [ Al-Fath, 3/79.]

En tant que croyant on devrait éviter de se distraire de la même manière qu’on éviterait de distraire les autres. Parmi les situations qui rentrent dans ce cas-là, il y a :

 
(http://www.sajidine.com/images/houwalah.jpg)
Ne pas déranger quelqu’un quand il récite.

Le Messager d’Allah  nous dit :

« Quand vous êtes tous en train de parler avec votre Seigneur, ne vous dérangez pas les uns les autres et surtout n’élevez pas les voix plus hautes que les autres dans la prière en particulier. » [ Hadith rapporté par Abu Dawoud, 2/83 ; Sahih al-Jami’, no.752 ]

Selon un autre fait rapporté, il a été communiqué :

« Ne faites pas de compétition entre vous à savoir qui sera celui qui élèvera le plus haut la voix quand on récite du Coran. » [ Hadith rapporté par Imam Ahmad, 2/36 ; Sahih al-Jami’, 1951.]

 

Ne pas se retourner quand on prie.

Abu Dahr  nous dit que Le Messager d’Allah  nous dit :

"Allah ne cesse de se tourner vers Son serviteur du moment où ce dernier ne se retourne pas car dès qu’il se retourne Allah se détourne de lui aussi." [ Hadith rapporté par Abu Dawoud, no.909 ; Sahih Abi Dawoud.]

On se retourne pour deux raisons :

Se détourner spirituellement vers autre chose qu’Allah.
Se détourner physiquement.
Dans les deux cas, nous ne sommes pas autorisés à le faire et si c’est le cas ce sera au détriment de la récompense à l'issue de la prière.

Le Messager d’Allah  a été interrogé au sujet du détournement au moment de la prière :

« Il s’agit de quelque chose que Satan vous vole dans votre prière. » [ Hadith rapporté par al-Bukhari, Kitab al-Adhan, Bab al-Iltifat fi’l-salah.]

L’homme qui se détourne aussi bien du coeur que physiquement durant la prière est un homme qui a été appelé par son patron, et de qui on a exigé de se mettre en face de son supérieur. Cela dit il n’écoute pas regardant à droite et à gauche sans se préoccuper de ce qu’on lui dit ni du sens du message. En fait son esprit est ailleurs. Est quel sera le sort de cet homme ? Que lui fera son supérieur ?

Ce qui pourrait lui arriver est qu’il ne sera plus estimé et qu’il ne sera plus apprécié. Celui qui prie avec cet état d’esprit n’est rien comparé à celui qui prie avec l’attitude appropriée, à savoir celui qui au moment de la prière sent la Grandeur d’Allah , ressent la Présence du Seigneur devant Lequel il est debout. La crainte et la soumission l’envahissent. Il est si intimidé qu’il n’a pas la force de se détourner vers quoi que ce soit.

La différence qu’il y a entre ces deux hommes est comme l’a dit Hassan ibn ‘Atyiah :

" Quand les deux hommes prient dans un groupe, ils sont au même endroit mais la vertu qu’il y a dans l’un n’est pas comparable à l’autre. L’écart entre ces vertus est tel l’écart qui réside entre le ciel et la terre. L’un d’entre eux se tourne vers Allah avec toute son âme et son coeur alors que l’autre a une attitude négligée et inconsciente." [ Al-wabil al-sayib de Ibn al-Quayim, dar al-bayan, p.36.]

En revanche cela est different si on se retourne pour une raison tout à fait innocente. Abu dawoud rapporta que sahl ibn al-hanzaliyah nous dit :

« Nous nous mîmes à prier la salat du subh et le messager d’Allah  regardait le ravin. » Abu Dawoud dit alors : « Il envoya un cavalier pour surveiller le ravin. » Il ordonna que les scorpions et les serpents soient tués même durant la prière. Il demanda à ce que les femmes tapent des mains si elles ont noté une erreur de la part de l’imam. Et il avait un certain geste à l’égard des gens qui le saluaient alors qu’il priait. Ces gestes sont donc les seuls cas qu’on peut appelé nécessaires et qui font que l’on peut bouger durant sa prière. Dans le cas contraire, il ne s’agit que des gestes ostentatoires qui annulent la concentration et qui ne sont pas permis durant la prière. [ Majmou’ al-Fatawa, 22/559.]

 

Ne pas lever les yeux au ciel.

Le Prophète  interdit de lever les yeux au ciel et émis un avertissement à ce sujet. Il dit :

« Quand l’un d’entre vous est en train de prier, il ne doit pas lever les yeux au ciel à moins qu’il soit aveugle. » [ Hadith rapporté par Ahmad, 5/294 ; Sahih al-Jami’, n.762.]

Selon un autre commentaire, il ajouta :

« Quel est donc le problème de ces gens qui lèvent les yeux au ciel alors qu’ils sont en train de prier ? » [Hadith rapporté par Muslim, no. 429.]

Il n’approuva pas du tout cette attitude dont il dit :

« Qu’ils arrêtent de prier dans ce cas-là auquel cas leur vue cessera. » [ Hadith rapporté par Imam Ahmad, 5/258 Sahih al-jami’ 5574.]

 

Ne pas cracher devant quelqu’un qui prie.

Ceci est incompatible avec les bonnes manières et la concentration devant Allah. Le Prophète  dit 

«Quand l’un d’entre vous prie ne crachez pas pas devant lui car Allah  est devant lui.» [ Hadith rapporté par al-Bukhari dans ses sahih, no.397.]

Il dit :

« Quand vous vous levez pour prier , vous parlez à votre seigneur [... ] . Par conséquent personne ne doit cracher en direction de la qiblah mais à gauche ou sous vos pieds. » [ Hadith rapporté par al-Bukhari, al-fath al-bari, no.417, 1/513.]

Si la mosquée est décorée et recouverte de tapis comme c’est souvent le cas aujourd’hui le croyant peut utiliser un mouchoir pour y cracher dedans et le ranger evidemment. »

 

Essayer de ne pas bailler quand on prie.

Le Messager d’Allah  a dit :

« Quand quelqu’un a vraiment envie de bailler durant sa prière il faut qu il essaie de le supprimer autant que possible sinon Satan va en profiter pour s’introduire... » [ Hadith rapporté par Muslim 4/2293 ]

 

Il ne faut pas mettre les mains sur les hanches durant sa prière

Abu Hurayrah dit :

« Le Messager d’Allah  a interdit de mettre les mains sur les hanches durant la prière. » [ Hadith rapporté par Abu Dawoud, no. 947. Sahih al-Bukhari, Kitab al-‘Aml fi’l-Saalah - bab al-Hadhr fi’l-Salah.]

Zyyiad ibn Subayh al-Hanafi dit :

« Je priais derrière Omar et je posais une main sur la hanche mais il tapa sur la main. Quand il acheva sa prière, il me dit que c’était détestable [ Makrouh ] dans la prière. Le Messager d’Allah a pour habitude de l’interdire. » [ Hadith rapporté par Immam Ahmad, 2/106 et d’autres. Ce hadith est classé comme sahih par al-Hafid al-‘Iraqi dans takhrij al-Ihya’. Cf. al-Irwa, 2/94.]

 

Ne pas laisser ses affaires traîner durant sa prière.

Il a été rapporté par le Messager d’Allah  qu’il est interdit de laisser pendre ses habits [ ... ] . [ Hadith rapporté par Abu Dawoud, no.643 Sahih al-Jami’ no.6883. Il dit qu’il s’agit d’un hadith hasan.. ]

Dans ‘Awn al-ma’boud (2/347), al-Katabi nous donne la définition de « sadl » : laisser ses habits traîner sur le sol. Il a été dit dans marqat al-Mafatih (2/236) : (Le sadl est complètement interdit car ceci a avoir avec le fait de se montrer et pendant la prière, ce sera encore plus grave. »

En fait les Juifs avaient l’habitude de le faire (s’envelopper dans ses vêtements et faire sa prière ). On dit aussi que le sadl consiste à mettre un vêtement sur la tête ou sur les épaules en laissant les bords dépasser sur son front et sur les bras si bien que la personne en sera plus préoccupée que par le bon accomplissement de sa salat. Sans aucun doute cette attitude réduira son khuchou’ ( concentration ) .

En revanche des vêtements qui sont bien boutonnés et qui sont bien attachés ne distrairont pas le croyant en pleine prière ou encore n’affecteront pas son khuchou’. On trouve encore ce genre d’habits en Afrique. D’autre part dans certains pays arabes où l'on porte des manteaux qui parfois s’usent et c’est à ce moment-là que le croyant se préoccupe davantage d’arranger son habit. Ceci doit être évité.

La raison pour laquelle il est interdit de couvrir sa bouche s’explique par me fait que ceci nous empêche de faire le soujoud correctement et de bien réciter le Coran. [ Marqat al-Mafatih ;2/236.]

 

Ne pas ressembler aux animaux.

Allah  a fait honneur au fils d’Adam en le créant de la sorte, à savoir de la meilleure des manières. Alors il est scandaleux de la part du fils d’Adam de ressembler ou d’imiter les animaux. Il nous a été interdit d’imiter un certain nombre d’attitudes et de mouvements qu’ont les animaux quand nous prions car ceci est contraire au khuchou’ et car ceci est laid et ne s’accorde pas au croyant qui prie.

Par exemple, il a été rapporté que le Messager d’Allah  interdit trois choses :

picorer comme un corbeau, écarter ses avant-bras comme un carnivore ou prier au même endroit comme un chameau qui garde son territoire. [ Hadith rapporté par Ahmad, 3/428.]

Il a été dit aussi qu’un homme qui prie constamment au même endroit dans la mosquée, on peut le comparer à un chameau qui préserve son territoire. [ Al-Fath l-Rabani, 4/91.]

Selon un autre fait rapporté :

"Il m'a interdit de picorer comme un jeune coq, de m'asseoir comme un chien ou de me tourner comme un renard". [ Hadith sahih rapporté par Ahmad, 2/311, no.556.]

C'est ce que nous pouvons mentionner pour  la concentration durant la Salât. Efforçons nous de les respecter et évitons tout ce qui peut nous en détourner.


Salam Aleykoum....


Titre: Re : J'ai l'impresion de ne pas toujours être sincère quand je prie
Posté par: AdelMuslim81 le Mars 28, 2009, 11:26:08
 :salam4

Personnellement j'ai trouvé la solution à ça  :hamd:
c'est de penser à quand on va être enterré.
Suppose toi dans cette situation où t'es consciente qu'on t'enterre mais que tu ne peux plus bouger, rien dire et ne plus rattraper quoi que ce soit.
Personnellement j'y pense et je sais que je dois perfectionner mon adoration pour éviter de le regretter quand je passerais par là.
Qu'Allah nous évite le châtiment dans la tombe et de l'enfer. Amine


Titre: Re : Difficulté pour me concentrer lors de ma salat, y'a-t-il quelque chose à ..
Posté par: ya ahmadou le Mars 28, 2009, 22:20:23
 :salam moi avant quand je priais
 je pensais aux affaires de dunya mais avec l'aide d' :allah :Razza wa jal: j'arrive a me concentrer un peu je pense que je suis devant la kaaaba avec un grand reciteur de coran comme Abdelrahmanne Sudais etc.. je pense a ma mort quand les anges vont venir receuillir mon ame quand je serais dans ma tombe seul et tout noir et surtout quand on sera ressucité et quand je vais traverser as sirat . je fais tout pour ressentir qu  :allah est present et que 2 anges me surveillent


Titre: Quelle est votre méthode de concentration pour accomplir au mieux la salat ?
Posté par: TWIX le Mars 29, 2010, 23:28:37
   :salam mes frères et soeurs.

j aurai une question à vous poser . Comme vous le savez le takirat al-ihram si je ne me trompes pas est se mettre en concentration pour pouvoir effectuer la meilleur et la plus sincère salat possible. quelle est votre méthode de concentration? il m arrive dès fois de pas réussir à mon concentrer assez et suis pas satisfait de ma salat . je me demande si il m arrive des fois de d être distrait par satan le lapidé.  :soubhanAllah

   
      
               


Titre: Re : Quelle est votre méthode de concentration pour accomplir au mieux la salat ?
Posté par: convertie38 le Mars 29, 2010, 23:33:32
   :bismiallah

 :salam4

  Mon cher :))) ce sujet avait été abordé, regarde ce fil , j 'espère qu'il te sera très utile :)

 :salam4


Titre: Re : Quelle est votre méthode de concentration pour accomplir au mieux la salat ?
Posté par: oum abderrahman (zohra_marocaine) le Mars 29, 2010, 23:37:56
:salam4
 :baraka3 mon frére d'avoir posé cette question
j'avoue que moi aussi ça m'arrive des fois; sachant que le cheitane profite de ces moments où on es devant ALLAH azawajal pour nous préoccuper de pleins de choses, staghferLLAH
personnellement je ne peux dire que je me concentre dans ma prière à100% mais j'essaye de le faire au maximum, à chaque fois que je sens que le cheitane m'inflige des idées j'essaye de mettre dans ma tête que je suis devant ALLAH azawajal et ça marche elhamdoliLAH
même chose pour la nia (l'intention de faire la prière) , j'ssaye de me libérer de tous les problèmes et souci de la vie et je met dans ma tête que je suis devant ALLAH azawajl
qu'ALLAH nous facilite tous amine


Titre: Re : Concentration pendant la prière.
Posté par: leili le Mars 30, 2010, 07:09:24
 :salam3

 :baraka2 mes frères et soeurs pour ces rappels  :machallah qui me sont très bénéfiques

 :salam4


Titre: Re : Quelle est votre méthode de concentration pour accomplir au mieux la salat ?
Posté par: TWIX le Mars 30, 2010, 13:58:49
MERCI pour ces conseils  :)) et  :))).  les tracas de la vie pollue le nia et la salat . je vais essayer d utiliser ça pour  :inchallah faire des salat 100% concentré.


Titre: Re : Quelle est votre méthode de concentration pour accomplir au mieux la salat ?
Posté par: kinz_el_islam le Mars 30, 2010, 15:26:15
 :salam2

En accomplissant ma prière je fait le vide dans ma tête et du plus profond de mon coeur, sincèrement, je me persuade  
 qu'en finissant ma prière, l'ange de la mort peut venir prendre mon âme, alors j'essais de me perfectionner car si mon âme est retirer à ce moment là, c'est donc ma dernière prière sur terre et j'essaie de la perfectionner pour partir avec une bonne dernière prière, c'est donc à toute les prières que je pense ainsi avec l'aide d'Allah :), voilà mon conseil mon frère
;) :inchallah

 :salam2



Titre: Re : Quelle est votre méthode de concentration pour accomplir au mieux la salat ?
Posté par: salama93 le Mars 30, 2010, 15:53:05
 :salam4

Je fais un peu comme zohra, je me dis que je suis devant  :allah :Razza wa jal: à ce moment et qu'Il me regarde.
Je me concentre aussi sur ce que je dis, en disant la sourate en arabe mais en pensant à son sens en français.

  :salam4


Titre: Re : Quelle est votre méthode de concentration pour accomplir au mieux la salat ?
Posté par: le caire le Mars 30, 2010, 16:35:59
:salam


Mon frère je pense que la meilleure manière c'est de comprendre ce que l'on récite.
On est plongé dans la lecture du coran et on est touché par les paroles d'allah. De ce faite la concentration est au maximum.
:)

 :salam


Titre: Re : Re : Quelle est votre méthode de concentration pour accomplir au mieux la salat ?
Posté par: khalid-yasin le Mars 30, 2010, 16:48:34
:salam


Mon frère je pense que la meilleure manière c'est de comprendre ce que l'on récite.
On est plongé dans la lecture du coran et on est touché par les paroles d'allah. De ce faite la concentration est au maximum.
:)

 :salam
                                                                                        :bismiallah.
                             :salam3.
je me permet une petite correction mon  :))) le caire  :)
tu cite :
On est plongé dans la lecture du coran et on est touché par les paroles d'allah. De ce faite la concentration est au maximum.
je dirais plutot "plongé dans la récitation"..................pendant la prière.
 :baraka3 mon  :)))  ;).

                                                       :salam4


Titre: Manque de concentration et culpabilité
Posté par: caligraphie le Mars 22, 2011, 16:13:11
 :salam4

  :))) et  :)) Je sais que nous avons déjà bcp parlé des moyens pour pouvoir se concentrer au mieux pour la Salat. J' ai lu et relu vos conseils et malgré tout je n'y arrive pas.

Je fais mes prières à l'heure, je les fais même au travail. Mais depuis quelques temps, je suis vraiment malheureuse parce je n'arrive pas à me concentrer, j'ai tjs des choses qui me traverse l' esprit et cela me rend malade. A la fin de la prière,je pleure et culpabilise de ne pas pouvoir adorer et remercier mon créateur. Je fais bcp de douas pour qu'il m'aide à retrouver le khoushou...
La saveur de la prière n'est plus la même quand vous savez qu'elle n'est pas bien faite. J' ai beau pensé à la mort, aux conséquences d'une prière mal faite, rien n'y fait. A chaque prière, je me bat...
Je commence à faire de moins en moins de douas, après la prière parce que je culpabilise, je me dis à koi bon puisque je n'ai même pas été à la hauteur.
J' ai arreter de lire le coran (qu' Allah me pardonne) je ne le lisais qu'en français et kan j'ai lu que le lire en français n' était pas la même chose qu'en arabe, ca m'a un peu refroidi alors ke je brule d'envie d' apprendre à le lire en arabe.
Malgré tout l'idée d' arreter mes prières ne me traverse même pas l'esprit  :soubhanAllah
Je voudrai tellement faire bcp de chose pour  :allah.

 :baraka2


Titre: Re : Concentration pendant la prière.
Posté par: convertie38 le Mars 22, 2011, 16:41:07
   :bismiallah

 :salam4

  Ma soeur, j'ai regroupé ton message avec ce fil qui

  traite du même sujet, en remontant le fil tu y trouveras tes réponses ;)

 :salam4


Titre: Re : Concentration pendant la prière.
Posté par: caligraphie le Mars 22, 2011, 16:51:51
 :salam4

 :baraka ma chère  :)) !!



Titre: Re : Concentration pendant la prière.
Posté par: sultandurif le Août 11, 2011, 14:12:15
 :salam4

Je voulait dire quelque chose sur la conçentration de la prière,ce qui me déconscentre le plus ce sont le téléphones avec leurs musique le bruit des voitures dehors (bien sur tout ça à la mosquée) mais   :hamd j'arrive à faire ma prière correctement mais j'ai un autre petit souci  :-\ je béguai asser et je n'arrive pas à réciter correctement les sourates mais tout ça cessera  :inchallah qu' :allah nous guides dans le droit chemin  :inchallah wa

 :baraka2


Titre: Re : Concentration pendant la prière.
Posté par: Nanou123 le Décembre 26, 2011, 16:11:32
Salam alikoum wa rahmatoullah wa barakatu
J'ai commencé la prière depuis peu, après quelques problèmes de concentration que je gère tant bien que mal, je me rends compte aujourd'hui que lorsque je suis concentrée je pleure quand je me prosterne et sens une présence qui m'attire vers ma droite du début à la fin... J'ai été soignée contre des djinns qui étaient avec moi, par conséquent je ne pense pas que se soit ça qui me perturbent...
Quelqu'un aurait-il quelques hadiths ou explications à me donner concernant ce ressenti?
Barak Allahou fikoum
Salam alikoum


Titre: Re : La meilleur solution pour être concentré pendant la prière
Posté par: fathéma le Avril 25, 2012, 06:54:29
 :salam3

Macha Allah wa barak Allahou fik mon frère

pour ce très beaux partage Allahou Akbar en plus j'aime beaucoup la manière d'expliquer les choses de ce grand Monsieur

Barak Allahou fik encore une fois et qu'Allah swt te récompense pour tous les partages dont tu nous fais profiter  :hamd


Wa 'alaykoum salam


Titre: La concentration dans la prière
Posté par: De-Passage le Mai 18, 2012, 17:49:58
 :salam4

Cela dit les sens qui donnent vie à la prière sont multiples et nombreux :

- Le premier sens : la présence du coeur (hudûr al qalb) comme nous l'avons indiqué. Cela signifie que le coeur doit se vider de tout ce qui ne l'absorbe pas, car la cause en cela réside dans la préoccupation. En effet, lorsqu'une chose te préoccupe, ton coeur devient nécessairement présent. Il n'y a donc aucun autre remède pour assurer sa présence que de concentrer sa préoccupation sur la prière. Mais l'action de concentrer et de diriger la préoccupation peut faiblir et se renforcer en fonction du degré de puissance de la foi en la vie future et du mépris du bas-monde. Ainsi lorsque tu vois que ton coeur n'est pas présent dans la prière, sache que la cause en est la faiblesse de la foi (da'f al-imân). Efforce-toi donc de renforcer ta croyance.

- Le deuxième sens : la compréhension du sens des paroles (tafahhum li-ma'nâ al-kalâm) car il s'agit d'une question qui déborde la présence du coeur. En effet, il arrive au coeur d'être présent avec les mots à l'exclusion du sens. Il convient donc de diriger le mental vers la perception du sens en repoussant les associations d'idées (al-khawâtir) préoccupantes et en coupant cours à leurs matières, car si les matières ne sont pas coupées, l'association d'idées ne les quitte pas. Or ces matières sont, soit extérieures comme tout ce qu'absorbent l'ouïe et la vue, soit intérieures, et il est plus difficile de s'en débarrasser, comme lorsqu'on est harassé par les soucis dans les méandres du bas-monde. La pensée ne peut plus se concentrer sur un seul objet, et le fait, par exemple, de baisser le regard ne suffit plus parce que ce qui a touché le coeur est déjà suffisant pour l'occuper. Le remède pour cela, lorsqu'il s'agit des matières extérieures, consiste à couper court à ce qui occupe l'ouïe et la vue. Ce remède consiste pour l'orant à se rapprocher de la qibla, à regarder l'endroit où il se prosterne, à se méfier en prière des objets et des espaces décorés, à ne rien garder auprès de soi qui puisse absorber les sens. En effet lorsque le Prophète - صلى الله عليه وآله
وسلن - a prié dans un vêtement qui portait des motifs décoratifs, il l'a enlevé en disant : « Il a, tout à l'heure, détourné ma concentration dans la prière ».5 S'il s'agit de matières intérieures, le moyen pour y remédier consiste pour le fidèle à ramener par la force son âme à la récitation qu'il fait dans la prière et à l'en occuper. Il doit se préparer avant d'entrer en prière, en réglant ses affaires, en s'efforçant de vider son coeur et en ravivant le souvenir de la vie future, la gravité de se trouver (khatr al-qiyâm bayna yaday Allah - 'azza wa jalla -) en présence de Allah - عز وجل - et l'horreur des débuts du Jour des comptes. Si ses pensées ne s'apaisent pas devant tout cela, qu'il sache alors qu'il ne pense en fait qu'à ce qui l'intéresse et à ce qu'il désire. Il doit abandonner ces désirs et rompre avec ses attaches.

Sache également que lorsque le mal est enraciné, seul un remède puissant peut l'enrayer. Si ce mal devient puissant, il ne cesse d'attirer l'orant qui passe son temps à s'en débarrasser tout au long de la prière, qui se passe ainsi entre attraction et arrachement. Cela s'apparente au cas d'un homme se trouvant sous un arbre, qui désire avoir des idées claires alors qu'autour de lui, le bruit des oiseaux le gêne. Aussi, il se met à les chasser avec un bâton, mais dès que sa pensée devient claire, les oiseaux reviennent à la charge et il se met à les chasser. On lui a dit alors : « C'est quelque chose qui ne cessera pas. Si tu veux en être délivré, tu dois couper l'arbre ». Il en va de même de l'arbre du désir : lorsqu'il grandit et que ses branches se ramifient, il attire les pensées à l'instar de l'attirance des oiseaux par les arbres et des mouches par les saletés. Ainsi toute la vie de l'âme s'épuise à repousser ce qui ne peut être repoussé. Or la cause de ce désir, qui implique tout cet éparpillement des pensées, c'est l'amour du bas-monde.

On a demandé à 'Âmir ibn Abd Qays - رحمه الله - :« Ton âme te fait-elle penser à quelque chose parmi les affaires du bas-monde pendant que tu es en prière ? » Il a répondu : « Je préfère être transpercé par les lances plutôt que de connaître ce genre de choses ! »6

Mukhtasar Minhâj al-Qâsidîn
Par l'Imâm Ibn Qudâma Al-Maqdisî


Titre: Pourquoi je n'arrive pas à prier?
Posté par: inconnu74 le Mars 18, 2013, 20:10:21
 :salam4

J'ai besoin de comprendre, depuis tout petit je m'intéresse à la religion, j'apprend, je lis, je prends des cours pour apprendre l'arabe et des sourates, j'écoute régulièrement du coran, j'ai toujours essayé de fréquenter des gens de droit, j'essaye de faire du bien, de bien me comporter avec mes parents, avec mes collègues au boulot, avec ma femme, mais malgré tout ça je n'arrive pas à prier et à m'y accorcher, j'ai jamais prié plus de quelques mois à la suite dans ma vie et j'ai déjà 30 ans, il n'y a pas un jour ou je ne pense pas à faire la prière, des jours je me lève je la fais puis arrivé l'heure du dohr je ne la fais plus, moi je pense que c'est la flème, mes amis font la prière, mes parents prient, ma femme prie tous les jours  :hamd mais moi je suis là, je les regarde faire et je m'énèrve contre moi, j'essaye d'aller à la jemouha chaque vendredi me disant que ça m'aidera à me familiariser avec la prière, mais rien, je suis même entrain de lacher mes cours d'arabe car ils tombent pendant le maghreb et j'ai l'impression d'être un hypocrite car je prie qu'à ce moment là et après j'arrête, alors j'aimerais savoir si il y a des personnes à  qui c'est arrivé, et si oui comment ont t-ils fait pour s'accrocher à la prière.  :baraka2 pour vos conseils et vos réponses.


Titre: Re : Pourquoi je n'arrive pas à prier?
Posté par: Mounira Tinaou le Mars 19, 2013, 17:24:08
 :salam2
 :inchallah mon frère ça ira
si tu peux mettre des alarmes à chaque heure de prière ce serait un grand effort mais rappelle toi mon frère à chaque fois qu' :allah a dit dans son glorieux QUR'AN      ()
"" malheur à ceux qui prient en retardant leur salat ""
et puis sacrifie toi une nuit et présente ta préoccupation à  :allah je suis sure qu'il t'aidera
bon courage et ne désespère pas
 :inchallah :inchallah :inchallah :salam2 :))


Titre: Re : Pourquoi je n'arrive pas à prier?
Posté par: convertie30 le Mars 19, 2013, 18:51:30
Aleykoum salam wa rahatoulah wa barakatouh

As-tu pensé à faire une roqya?
Car bien souvent le problème vient de là.
C'est arrivé à plusieurs personnes de mon entourage, après une roqya tout est rentré dans l'ordre  :hamd
Boire de l'eau coranisée, se laver avec...
Tu peux toujours essayer  :inchallah ca ne te fera pas de mal, au contraire ca n'apporte que tu bien.

 :salam4


Titre: Re : Pourquoi je n'arrive pas à prier?
Posté par: inconnu74 le Mars 23, 2013, 20:14:19
 :salam4

Merci à tous pour vos réponses  :baraka2, j'ai déjà pensé à la roqia mais je ne l'ai jamais pratiqué,  :inchallah je vais essayer et je souhaite vraiment que ça aura un effet sur moi,  :soubhanAllah j'aime la religion, j'essaye de de m'interdir le blamable et je recommande le convenable, mais sur ce point je n'arrive pas et vu l'age que j'ai, je ne peux plus perdre de temps, j'ai déjà beaucoup d'année à rattraper. Qu'Allah nous guide sur le droit chemin qu'il nous donne l'endurance et la patience. Amine


Titre: Je n'arrive pas à prier
Posté par: Shaak le Juillet 01, 2013, 14:54:01
 :salam4 frères et soeurs! Voilà, j'ai 13 ans et je n'ai pas reçu d'éducation religieuse. J'ai appris à prier à l'aide de vidéos et de sites internet, et je me suis accrochée à la prière pendant longtemps, avant de finalement relâcher les efforts, sans même que je ne sache pourquoi. Malgré tout, j'ai continué à essayer encore et encore, priant pendant de courtes périodes et relâchant, et j'enchaînai ainsi des périodes où je priais et où je ne priais pas, malgré tous mes efforts ! Je continuais à prêcher autour de moi, et j'ai même converti deux personnes grâce à Allah, leur rappelant l'importance de la prière, j'ai facilité à un ami l'apprentissage de la prière, mais malgré tout cela, avec tous mes efforts pour me rapprocher de la religion, j'ai toujours un blocage lorsque je dois me lever pour aller prier, et c'est plus fort que moi. Quand j'arrive à prier je demande à Allah de m'aider à continuer et d'agrandir la foi dans mon coeur pour que je puisse faire ce que je conseille et apprends aux autres mais je n'y arrive pas. Comment pourrais-je me remettre enfin à la prière, sans arrêter? Et pourquoi je n'y arrive pas?
Merci de m'avoir lue, passez une bonne journée!
 :allahakbar


Titre: Re : Pourquoi je n'arrive pas à prier?
Posté par: ¤ Um-Tessnime ¤ le Juillet 01, 2013, 15:04:44
:salam4  :baraka ma oukhty et soit la bienvenue parmi l'oumma qui s'agrandie chaque jour  :hamd  :hamd  :baraka mais je me suis permise de regroupé ton fil ici car il traite le même sujet  :machallah  :hamd  :soubhanAllah ma soeur qu'allah  :Razza wa jal: continu a te guider dans le droit chemin te facilite cette épreuve et éloigne de toi le chaytan a3oudou bilah minna chaytan rajim  :baraka je te mets cette vidéo qui est très intéressante  :machallah sur le chaytan le lapidé et la salate  :allahakbar en espérant que tu auras d'autres conseils  :inchallah pour ne plus arr^ter la plus importante et belle chose qu'allah nous ai donner la chance de faire la Salât occupe une place qui vient immédiatement après l’Attestation de Foi, et Allah le Très Haut dans Son Livre Saint, le Glorieux Coran, nous exhorte à maintes reprises :

{ Accomplissez la Salât }


xycqng_les-ruses-de-chaytane-contre-celui-qui-fait-la-priere-cheikh-sadhan_people#.UdGZotKOqKU

 
qu'allah  :Razza wa jal: nous assiste :baraka  :baraka2 :salam4


Titre: Re : Pourquoi je n'arrive pas à prier?
Posté par: fatim le Juillet 01, 2013, 20:50:38
Assalamou aleykoum
Soubhanallah mon comme l'a dit la soeur j'aimerais que tu pense souvent a la mort s'il t'arrive de ne pas prier au moment que les gens prient. Dis toi que si tu mourai a l'instant meme? Soubhanallah avis personnel
Wa aleykoum salam


Titre: Re : Pourquoi je n'arrive pas à prier?
Posté par: Um~Tariq le Juillet 09, 2013, 05:05:02
 :salam4

 :machallah :baraka2


Celui qui est assidu aux cinq prières...
 
Au nom d'Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

D'après Hanthala (qu'Allah l'agrée), le Prophète (que la prière d'Allah et son salut soient sur lui) a dit:
« Celui qui est assidu aux cinq prières, à leurs inclinaisons, à leurs prosternations,
à leurs temps et sait qu'elles sont une vérité venant d'Allah, rentre dans le paradis ».
(Rapporté par Ahmed et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Targhib n°381)

 :salam4


Titre: Re : Pourquoi je n'arrive pas à prier?
Posté par: muslima21300 le Juillet 13, 2013, 06:33:59
SoubhanAllah !!!!
Salam oi 3alaykoum tout d'abord. Des que j'ai lu ton post je me suis reconnue et je me suis inscrire sur ce forum.
Pour moi c est la meme chose: je me sens très proche d Allah pourtant je n arrive pas à prier, je fais mes ablutions, je fais sobh et dhor généralement et après je n y arrive plus. Je n arrive pas à l expliquer ( dans ma tete je sais que c est mal, au début je cherchais des excuses: enceinte, fatigue etc) mais la il faut l avouer je n ai pas d excuse! Pendant que je prie je baille tout le temps je ne suis pas concentre et j essaie de finir vite la prière, j'ai chaud aussi des fois. Dans ma vie j'ai toujours conseillé et réussi à convaincre des personnes k la salat est FONDAMENTALE et je le sais mais impossible de prier. Je suis perdue j'ai 30 ans et j'ai peut de mourir comme ça et d aller en enfer.
Peut-être que je suis ensorcelée ou autres...
Ce soir de ramadan j'ai surfe sur le net et j'ai vu que l'on pouvait se guérir ( si j'ai quelque chose ) par la roquiya. Mais vers qui se tourner? Il y a tellement de charlatans.
Qui a la même chose k moi?


Titre: Peur d'avoir mal fait mes prieres
Posté par: saïd57 le Septembre 26, 2013, 16:18:14
 :salam mes :))) et  :)) , a chaque fois que je prie j'ai l' impression que ma prière n'est pas correct pourtant je la connai et je sais la faire, je me demande si ce n est pas parce que je suis pas assez concentrer ou peut être ma foi qui diminu, quand je pri pas je me sens pas bien
je sais plus quoi penser,
il y a t'il des solutions?


Titre: Re : Concentration pendant la prière.
Posté par: DELIVRE le Septembre 26, 2013, 17:32:32
                                                                                       :bismiallah



                                                                                     :salam3


   :soubhanAllah  mon cher :))) dans tous ces Fils regroupés ,  :hamd2

   il y a beaucoup de réponses concernant ta situation ..... :inchallah

  Allah y Sahel




                                                                                      :salam4


Titre: Re : Concentration pendant la prière.
Posté par: idrissi le Septembre 26, 2013, 21:32:12
 :salam

 :bismiallah

Voici les quelques conseils trouvés pour la concentration de la priere,  :inchallah, j'espere que cela aidera certains :

Le recueillement et la concentration.

La concentration peut faiblir et se renforcer en fonction du degré de puissance de la foi en la vie future et du mépris du bas monde. Lorsque l'on remarque que notre cœur n'est pas présent dans la prière, c'est à cause de la faiblesse de la foi. Et la cause de la faiblesse de la foi, c'est l'amour de ce bas monde.

On a demandé à Amir Ibn Abd Qays (radiya lahou 'anhou):
« Ton âme te fait-elle penser à quelque chose parmi mes affaires du bas monde pendant que tu es en prière? »
Il a répondu:
« Je préfère être transpercé par les lances plutôt que de connaître ce genre de choses. »

Déraciner du cœur l'amour du bas monde est une chose difficile et l'effacer entièrement est chose rare. Aussi il convient de s'y exercer dans la mesure du possible, et c'est Dieu qui accorde le succès et l'assistance.

                                      Quelques conseils pour la concentration:

1) Se préparer: la concentration commence dès les ablutions, penser aux péchés qui tombent avec l'eau des ablutions, mettre de « beaux » vêtements qui ne nous gênent pas pendant la prière parce qu'il sont trop serrés, ou qu'on marche dessus... Faire l'adhan, puis l'iqâma. Tout cela est un rituel pour entrer en concentration. Si on a vraiment du mal à se concentré, faire un petit ta'lim avant la prière, prendre un livre de hadiths et lire ceux qui se reportes à la valeur de la prière, la concentration, … ou lire un peu de Coran

2) Prier dans une pièce calme, pas au plein milieu du salon, avec les enfants qui court partout,  s'installer dans un endroit propre, calme, sans télé, sans chose qui pourrait déconcentrer.

3) Si on a quelque chose à faire, le faire avant pour ne y penser pendant la prière, bien sûr si cela ne dépasse pas le temps légale de la prière. Ne pas prier si on a quelque chose sur le feu ou qu’on a envie d'aller au toilette. Ou quand le repas est servi.

4) Penser qu'on se met devant la Kaba'a et penser qu'on est à la Mecque.
 
5) Penser qu'on est devant Dieu, le respect que cela sous-entend. Si on est devant le Président on ne va pas être déconcentré, dire n'importe quoi, alors devant Dieu?

6) Il est conseillé d'imaginer le paradis sur notre droite et l'enfer sur la gauche ou de penser que c'est son dernier jour de vie, pour se pousser encore plus à être concentré dans sa prière ou alors, pensez très fort aux supplices de l'enfer. En se souvenant de ses pêchés, on souhaite ardemment d'Allah nous préserve du châtiment du feu et qu'il accepte notre prière.

7) Voici encore autre chose n'oublions pas non plus que c'est shaytan qui nous détourne de notre prière. Voici les conseils de Notre Prophète Bien aimé (sallâllâhou alayhi wa Salam) :
Si une personne prie et que les insufflations de shaytan envahissent ses pensées dans ses prières lui causant des problèmes dans la récitation du Coran et lui font douter des raka’ats accomplies que doit il faire ?
C’est arrivé à un des compagnons du Prophète dont le nom est Uthman Bin Abi Al-Aas (radiya lahou 'anhou), il est donc venu se plaindre au Prophète (sallâllâhou alayhi wa Salam ) et il lui dit « Le shaytan vient entre moi et ma prière et me cause des problèmes avec ma récitation ».  Le Messager d'Allah (sallâllâhou alayhi wa Salam) a dit : « C'est un shaytan appelé Khanzab, ainsi si vous sentez sa présence, cherchez le refuge auprès d'Allah (soubhânahou wa ta'âlâ)  et soufflez une brume à votre gauche trois fois. » Il a dit : « J'ai appliqué ce conseil et Allah (soubhânahou wa ta'âlâ) m'a débarrassé de lui. »
 
 Ce hadith inclut deux façons de se débarrasser du shaytan de la prière:
 
- Premièrement il faut chercher refuge auprès d'Allah (soubhânahou wa ta'âlâ) contre le mal du shaytan en prononçant ces mots de refuge: « Je cherche refuge auprès de Dieu contre Satan le lapidé » « A'oudhou billahi minach-chai'tanirajim ».
 
- Deuxièmement : en soufflant une brume à gauche trois fois. Ce souffle est essentiellement de l'air semblable au crachement, mais avec une brume infime de salive, à condition que cela ne dérange pas la personne à côté de lui, ni rende le masjid (la mosquée) sale.

- Prier lentement, en réfléchissant à ce que l'on dit, même si on ne comprend pas l'arabe. S'arrêter après chaque verset et se le traduire dans la tête pour bien savoir ce qu'on dit. Utiliser le tajwid pour prononcer les sourates ça aide à la concentration.
Dans le livre « La prière du Prophète (sallallahou alayhi wa salam) » du le cheikh Albani (rahimoulah),  on peut lire en page 36-37:
 « La sounnah dans la lecture du Coran est de lire verset par verset par exemple:
« Bismilahi rahmani rahim »
 puis on s'arrête,
« Al hamdoulilahi rabil alamin »
s'arrêter, et lire...
Ca permet aussi d'être concentré si on fait attention a bien articuler et bien prononcer chaque sourate.
 Il va de soi que les formules contre chaytan doivent être réciter comme:
"Ahouzou bilahi mina chaytani radjim min hamzihi wa nafkhihi wa nafthihi"  (« Je cherche la protection d'Allah contre satan le maudit, contre ses insinuations, ses insufflations et ses poésies érotiques »).

9) Prendre le temps de s'incliner, de se prosterner, que les membres se reposent. Le Prophète (sallallahou alayhi wa salam ) fessait une inclinaison qui durait autant que sa récitation et une prosternation toute aussi longue. 

10) Essayer pour les louanges que l'on fait (Subhana rabbi l'azim wa bihamdihi....) ou pour l'istighfar (demander pardon), essayer de les associer (excusez moi du terme) à une situation vécue par exemple : « Al hamdou lillah qui m'a donné ceci, cela, qui a fait ceci, cela.... », « Astaghfiroullah parce que j'ai fait ceci, cela, j'ai dis ça, je n'ai pas fais ça .... » comme ça on fait notre prière avec beaucoup plus de sincérité et donc de concentration.
Aussi pendant premier soujoud, demander à Allah (soubhanahou wa ta'ala) de nous donner de la concentration dans cette prière et dans les autres et d'éloigner le waswas. Ça pousse à faire des efforts car on se sent mal de demander quelque chose à Allah et de ne pas faire les efforts par la suite.
 
11) Après la prière ne pas se précipiter à une autre occupation, rester encore un peu assis.
 

Sources : - «  L’éthique du Musulman – Les fondements de la morale » -  Mohammad Al Ghazali -Editions Al Qalam 1993
K7 vidéo de Hassan Iquioussen « La prière et la concentration ».

Dieu seul sait!

 :salam4


Titre: Re : Concentration pendant la prière.
Posté par: soujoude le Septembre 26, 2013, 21:42:13
 :salam

 :machallah :machallah

 :baraka3 Akhy


 :salam


Titre: Re : Concentration pendant la prière.
Posté par: Musc_88 le Décembre 27, 2013, 09:24:16
:bismiallah
 :salam


               Le recueillement et la concentration.

La concentration peut faiblir et se renforcer en fonction du degré de puissance de la foi
en la vie future et du mépris du bas monde. Lorsque l'on remarque que notre cœur n'est pas présent dans la prière,
c'est à cause de la faiblesse de la foi. Et la cause de la faiblesse de la foi, c'est l'amour de ce bas monde.


On a demandé à Amir Ibn Abd Qays (radiya lahou 'anhou):
« Ton âme te fait-elle penser à quelque chose parmi mes affaires du bas monde pendant que tu es en prière? »
Il a répondu:
« Je préfère être transpercé par les lances plutôt que de connaître ce genre de choses. »


Déraciner du cœur l'amour du bas monde est une chose difficile et l'effacer entièrement est chose rare.
Aussi il convient de s'y exercer dans la mesure du possible, et c'est Dieu qui accorde le succès et l'assistance.


                                      Quelques conseils pour la concentration:

1) Se préparer: la concentration commence dès les ablutions, penser aux péchés qui tombent
avec l'eau des ablutions, mettre de « beaux » vêtements qui ne nous gênent pas pendant la prière parce
qu'il sont trop serrés, ou qu'on marche dessus... Faire l'adhan, puis l'iqâma. Tout cela est un rituel pour
entrer en concentration. Si on a vraiment du mal à se concentré, faire un petit ta'lim avant la prière,
prendre un livre de hadiths et lire ceux qui se reportes à la valeur de la prière, la concentration, …
ou lire un peu de Coran


2) Prier dans une pièce calme, pas au plein milieu du salon, avec les enfants qui court partout, 
s'installer dans un endroit propre, calme, sans télé, sans chose qui pourrait déconcentrer.  


3) Si on a quelque chose à faire, le faire avant pour ne y penser pendant la prière,
bien sûr si cela ne dépasse pas le temps légale de la prière. Ne pas prier si on a quelque chose sur le feu
ou qu’on a envie d'aller au toilette. Ou quand le repas est servi.


4) Penser qu'on se met devant la Kaba'a et penser qu'on est à la Mecque.
 
5) Penser qu'on est devant Dieu, le respect que cela sous-entend.
Si on est devant le Président on ne va pas être déconcentré, dire n'importe quoi, alors devant Dieu?


6) Il est conseillé d'imaginer le paradis sur notre droite et l'enfer sur la gauche ou
de penser que c'est son dernier jour de vie, pour se pousser encore plus à être concentré dans sa prière ou alors,
pensez très fort aux supplices de l'enfer.
En se souvenant de ses pêchés, on souhaite ardemment d'Allah nous préserve du châtiment du feu et
qu'il accepte notre prière.


7) Voici encore autre chose n'oublions pas non plus que c'est shaytan qui nous détourne
de notre prière. Voici les conseils de Notre Prophète Bien aimé (sallâllâhou alayhi wa Salam) :
Si une personne prie et que les insufflations de shaytan envahissent ses pensées dans ses prières
lui causant des problèmes dans la récitation du Coran et lui font douter des raka’ats accomplies que doit il faire ?
C’est arrivé à un des compagnons du Prophète dont le nom est Uthman Bin Abi Al-Aas (radiya lahou 'anhou),
il est donc venu se plaindre au Prophète (sallâllâhou alayhi wa Salam ) et il lui dit
« Le shaytan vient entre moi et ma prière et me cause des problèmes avec ma récitation ». 
Le Messager d'Allah (sallâllâhou alayhi wa Salam) a dit : « C'est un shaytan appelé Khanzab,
ainsi si vous sentez sa présence, cherchez le refuge auprès d'Allah (soubhânahou wa ta'âlâ)  et
soufflez une brume à votre gauche trois fois. » Il a dit : « J'ai appliqué ce conseil et Allah (soubhânahou wa ta'âlâ)
m'a débarrassé de lui. »
 
 Ce hadith inclut deux façons de se débarrasser du shaytan de la prière:
 
- Premièrement il faut chercher refuge auprès d'Allah (soubhânahou wa ta'âlâ) contre le mal
du shaytan en prononçant ces mots de refuge: « Je cherche refuge auprès de Dieu contre Satan le lapidé »
« A'oudhou billahi minach-chai'tanirajim ».
 
- Deuxièmement : en soufflant une brume à gauche trois fois. Ce souffle est essentiellement
de l'air semblable au crachement, mais avec une brume infime de salive, à condition que cela ne dérange pas
la personne à côté de lui, ni rende le masjid (la mosquée) sale.


8) Prier lentement, en réfléchissant à ce que l'on dit, même si on ne comprend pas l'arabe.
S'arrêter après chaque verset et se le traduire dans la tête pour bien savoir ce qu'on dit.
Utiliser le tajwid pour prononcer les sourates ça aide à la concentration.
Dans le livre « La prière du Prophète (sallallahou alayhi wa salam) » du le cheikh Albani (rahimoulah), 
on peut lire en page 36-37:
 « La sounnah dans la lecture du Coran est de lire verset par verset par exemple:
« Bismilahi rahmani rahim »
 puis on s'arrête,
« Al hamdoulilahi rabil alamin »
s'arrêter, et lire...
Ca permet aussi d'être concentré si on fait attention a bien articuler et bien prononcer chaque sourate.
 Il va de soi que les formules contre chaytan doivent être réciter comme:
"Ahouzou bilahi mina chaytani radjim min hamzihi wa nafkhihi wa nafthihi" 
(« Je cherche la protection d'Allah contre satan le maudit, contre ses insinuations,
ses insufflations et ses poésies érotiques »).


9) Prendre le temps de s'incliner, de se prosterner, que les membres se reposent.
Le Prophète (sallallahou alayhi wa salam ) fessait une inclinaison qui durait autant que sa récitation et
une prosternation toute aussi longue.  
 

10) Essayer pour les louanges que l'on fait (Subhana rabbi l'azim wa bihamdihi....)
ou pour l'istighfar (demander pardon), essayer de les associer (excusez moi du terme) à une situation
vécue par exemple : « Al hamdou lillah qui m'a donné ceci, cela, qui a fait ceci, cela.... »,
« Astaghfiroullah parce que j'ai fait ceci, cela, j'ai dis ça, je n'ai pas fais ça .... »
comme ça on fait notre prière avec beaucoup plus de sincérité et donc de concentration.
Aussi pendant premier soujoud, demander à Allah (soubhanahou wa ta'ala) de nous donner
de la concentration dans cette prière et dans les autres et d'éloigner le waswas.
Ça pousse à faire des efforts car on se sent mal de demander quelque chose à Allah et
de ne pas faire les efforts par la suite.

 
11) Après la prière ne pas se précipiter à une autre occupation, rester encore un peu assis.  
 

Sources : - «  L’éthique du Musulman – Les fondements de la morale » - 
Mohammad Al Ghazali -Editions Al Qalam 1993
K7 vidéo de Hassan Iquioussen « La prière et la concentration ».


 :baraka2
 :salam4