Forum de la Grande Mosquee de Lyon
Nouvelles: Téléchargez sans plus attendre la GML tool, la barre d'outils 100% islamique, 100% Grande Mosquée de Lyon !!
 
*
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
Charte du Forum  
Favoris  
Coran 
GML TV
connectez vous !

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session


Pages: [1]
  Ajouter aux favoris  |  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: histoire de la reconvertion des musulmans des iles des maldives  (Lu 2881 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
ghazza
Membre très actif
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Âge: 45
Localisation: Canada
Messages: 1147



Voir le profil
« le: Septembre 03, 2010, 21:06:10 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum 




RÉCIT DU MOTIF POUR LEQUEL LES HABITANTS DE CES ÎLES SE CONVERTISSENT À L’ISLAMISME ; DESCRIPTION DES MALINS ESPRITS D’ENTRE LES GÉNIES QUI LEUR CAUSAIENT DU DOMMAGE TOUS LES MOIS



Des gens dignes de confiance parmi les habitants des Maldives, tels que le jurisconsulte Iça Alyamany, le jurisconsulte et maître d’école ’Aly, le kâdhi ’Abd Allah et autres, me racontèrent que la po-pulation de ces îles était idolâtre, et qu’il lui apparaissait tous les mois un malin esprit d’entre les génies, qui venait du côté de la mer. Il res-semblait à un vaisseau rempli de lanternes. La coutume des indigènes, dès qu’ils l’apercevaient, était de prendre une jeune vierge, de la parer et de la conduire dans un boudkhânah, c’est-à-dire un temple d’idoles, lequel était bâti sur le bord de la mer et avait une fenêtre d’où on la découvrait. Ils l’y laissaient durant une nuit, et revenaient au matin ; alors ils trouvaient la  jeune fille privée de sa virginité et morte. Ils ne cessaient pas chaque mois de tirer au sort, et celui qu’il atteignait livrait sa fille. Dans la suite arriva chez eux un Maghrébin, appelé Abou’lbérécât, le Berbère, qui savait par coeur l’illustre Coran. Il se logea dans la maison d’une vieille femme de l’île Mahal. Un jour qu’il visitait son hôtesse, il trouva qu’elle avait rassemblé sa famille et que ces femmes pleuraient comme si elles eussent été à des funérailles. Il les questionna au sujet de leur affliction, mais elles ne lui en firent pas connaître la cause. Un drogman survint et lui apprit que le sort était tombé sur la vieille, et qu’elle n’avait qu’une seule fille, que devait tuer le mauvais génie. Abou’lbérécât dit à la vieille : « J’irai cette nuit en place de ta fille. » Or il était complètement imberbe. On l’emmena donc la nuit suivante, et on l’introduisit dans le temple d’idoles, après qu’il eut fait ses ablutions. Il se mit à réciter le Coran, puis il aperçut le démon par la fenêtre et continua sa récitation. Dès que le génie fut à portée de l’entendre, il se plongea dans la mer, et quand vint l’aurore le Maghrébin était encore occupé à réciter le Coran. La vieille, sa fa-mille et les gens de l’île arrivèrent pour enlever la fille, selon leur coutume, et brûler son corps. Ils trouvèrent l’étranger, qui répétait le Co-ran, le conduisirent à leur roi, que l’on appelait Chénoûrâzah , et lui firent connaître cette aventure. Le roi en fut étonné ; le Maghrébin lui offrit d’embrasser l’islamisme et lui en inspira le désir. Chénoûrâzah lui dit : « Reste près de nous jusqu’au mois prochain ; situ fais encore ce que tu viens de faire et que tu échappes au mauvais génie, je me convertirai. » L’étranger demeura près des idolâtres, et Dieu disposa l’esprit du roi à recevoir la vraie foi. Il se fit donc musulman avant la fin du mois, ainsi que ses femmes, ses enfants et les gens de sa cour. Quand commença le mois suivant, le Maghrébin fut conduit au temple d’idoles ; mais le démon ne vint pas, et le Berbère se mit à réciter le Coran jusqu’au matin. Le sultan et ses sujets arrivèrent alors et le trouvèrent dans cette occupation. Ils brisèrent les idoles, et démolirent le temple. Les gens de l’île embrassèrent l’islamisme et envoyèrent des messagers dans les autres îles, dont les habitants se convertirent aussi. Le Maghrébin resta chez ce peuple, jouissant d’une grande considération. Les indigènes firent profession de sa doctrine, qui était celle de l’imâm Mâlic. Encore à présent, ils vénèrent les Maghrébins à cause de lui. Il bâtit une mosquée, qui est connue sous son nom. J’ai lu l’inscription suivante, gravée dans le bois, sur la tribune grillée de la grande mosquée : « Le sultan Ahmed Chénoûrâzah a embrassé l’islamisme entre les mains d’Abou’lbérécât, le Berbère, le Maghré-bin. » Ce sultan assigna le tiers des impôts des îles comme une au-mône aux voyageurs, en reconnaissance de ce qu’il avait embrassé l’islamisme par leur entremise. Cette portion des tributs porte encore un nom qui rappelle cette circonstance 333.
A cause du démon dont il a été question, beaucoup d’entre les îles Maldives furent dépeuplées avant leur conversion à l’islamisme. Lorsque nous pénétrâmes dans ce pays, je n’avais aucune connais-sance de cet événement. Une nuit que je vaquais à une de mes occupa-tions, j’entendis tout à coup des gens qui récitaient à haute voix les formules : « Il n’y a pas d’autre dieu que Dieu », et « Dieu est très grand ». Je vis des enfants portant sur leur tête des Corans et des femmes qui frappaient dans des bassins et des vases de cuivre. Je fus étonné de leur action et je dis : « Que vous est-il donc arrivé ? » On me répondit : « Est-ce que tu ne vois pas la mer ? » Je la regardai et découvris une espèce de grand vaisseau, paraissant plein de lampes et de réchauds. On me dit : « C’est le démon ; il a coutume de se montrer une fois par mois. Mais, dès que nous avons fait ce que tu as vu, il s’en retourne et ne nous cause pas de dommage. »




Ibn Battûta
Voyages
III. Inde, Extrême-Orient, Espagne & Soudan

http://classiques.uqac.ca/classiques/ibn_battuta/voyages_tome_III/ibn_battuta_t3.pdf

 Soubhan' Allah quelle magnifique histoire
 Salam Alaykoum
« Dernière édition: Septembre 05, 2010, 03:50:49 par ghazza » Journalisée
   

L'islam en 3500 questions
 Journalisée
Pages: [1]
  Ajouter aux favoris  |  Imprimer  

 
Aller à:  

 Développé par TOOLYNK, agence de développement d'applications web et mobile à Lyon & Paris
Technologies: Javascript, React, React Native, Angular, Java, Symfony, .NET, Réalité Virtuelle