Forum de la Grande Mosquee de Lyon
Nouvelles: Téléchargez sans plus attendre la GML tool, la barre d'outils 100% islamique, 100% Grande Mosquée de Lyon !!
 
*
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
Charte du Forum  
Favoris  
Coran 
GML TV
connectez vous !

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session


Pages: [1]
  Ajouter aux favoris  |  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: Pourquoi on ne prie pas entre l'Asr et le Maghreb?  (Lu 13121 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
mimoune71
Membre fidèle
***
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Âge: 33
Localisation: macon
Messages: 102



Voir le profil
« le: Juin 16, 2009, 20:11:41 »
Share   Modifier le messageModifier

                                                           Salam Alaykoum

j'aurais voulu savoir pourquoi on n'a pas le droit de faire des prières et de lire le coran entre la prière de asar et magreb..on m'a toujours dit qu'il fallait pas mais on m'a jamais espliquer pourquoi... InchAllah vous m'apporterez des réponses...
                                                           Baraka Allahou Fik
 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
« Dernière édition: Janvier 28, 2010, 18:30:22 par Zahiya » Journalisée
Nouriya
Invité
« Répondre #1 le: Juin 17, 2009, 00:27:05 »
Share   Modifier le messageModifier

bismillah

Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh


Louange à Allah. Paix et salut sur Son Prophète.

Cher frère,
Il est confirmé que le Prophète Salla-llah allahi wa salam, a défendu de prier après al Asr.

Boukhari a rapporté que le Compagnon Abou Saïd Al Khoudari Radhi Allah 'Anhou, a dit:
"J'ai entendu le Messager d'Allah Salla-llah allahi wa salam, dire:
- Aucune prière n'est valable après le Sobh jusqu'au lever du soleil et aucune prière n'est valable après al Asr jusqu'au coucher du soleil. "


Quant au fait que le Prophète Salla-llah allahi wa salam, a prié deux rakaâtes après l'Asr, ceci est bien mentionné dans Boukhari et Muslim d'après Oum Salama.

Cependant ces deux rakaâtes ont été faites en guise de compensation de la prière surérogatoire du Dhohr.
Le Prophète Salla-llah allahi wa salam, les a faites après l'Asr et a dit:
"Ô fille d'Abou Omeyya! Tu m'as interrogé à propos des deux rakaâtes que j'ai faites après l'Asr:
Des gens de Béni Abdel Ghaïth (tribu arabe) sont venus me voir, m'ont distrait et je n’ai pas fait les deux rakaâtes qui s'accomplissent après le Dhohr, ce sont celles-ci."

[Rapporté par Boukhari et Muslim]
 
Dans Muslim on a mentionné l'expression ‘’et il les a confirmées’’ c'est-à-dire que depuis il a tenu à les faire régulièrement après l'Asr.
C'est donc en s'appuyant sur ceci que certains Oulémas ont dit qu'il est permis de faire deux rakaâtes après l'Asr. De plus Aïcha, qu'Allah soit Satisfait d'elle, les faisait aussi.

Contrairement à cela certains Oulémas ont dit qu'il n'est pas permis de faire deux rakaâtes après l'Asr étant donné le hadith qui défend cela.
S'agissant de la prière du Prophète Salla-llah allahi wa salam, ils ont dit que c'est une caractéristique à lui.
Ils se sont basés sur le hadith rapporté d'après Aïcha qui raconta:
"Il défendait la prière après l'Asr et en même temps il l'accomplissait.
Il défendait aussi de continuer le jeûne et en même temps il l'effectuait."

[Rapporté par Abou Dawoud avec une chaine de transmission faible]

Donc il y a deux options dans cette question: celui qui pense que ceci est permis car  le Prophète Salla-llah allahi wa salam, l'a fait peut l'accomplir sans crainte et celui qui pense que ceci était permis spécifiquement pour le Prophète Salla-llah allahi wa salam, doit s’abstenir de l'accomplir.

Et Allah sait mieux


Wa alaykoum salam wa rahmatoulahi wa barakatouhu


« Dernière édition: Novembre 24, 2012, 16:55:36 par Um♥Rayhane » Journalisée
Ummu Sulaym
Nouveau membre
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Localisation: france - Paris
Messages: 3



Voir le profil
« Répondre #2 le: Mai 04, 2011, 06:44:19 »
Share   Modifier le messageModifier

bismillah

Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh


Question  
Est-il licite d'accomplir deux rakaâtes après la prière d'Al Asr, sachant qu'une personne m'a dit qu'il y avait un hadith où le Prophète Salla-llah allahi wa salam, l'avait autorisé sous certaines conditions?
 

Réponse

Louange à Allah. Paix et salut sur Son Prophète.

Cher frère,
Il est confirmé que le Prophète Salla-llah allahi wa salam, a défendu de prier après al Asr.

Boukhari a rapporté que le Compagnon Abou Saïd Al Khoudari Radhi Allah 'Anhou, a dit:
"J'ai entendu le Messager d'Allah Salla-llah allahi wa salam, dire:
- Aucune prière n'est valable après le Sobh jusqu'au lever du soleil et aucune prière n'est valable après al Asr jusqu'au coucher du soleil. "


Quant au fait que le Prophète Salla-llah allahi wa salam, a prié deux rakaâtes après l'Asr, ceci est bien mentionné dans Boukhari et Muslim d'après Oum Salama.

Cependant ces deux rakaâtes ont été faites en guise de compensation de la prière surérogatoire du Dhohr.
Le Prophète Salla-llah allahi wa salam, les a faites après l'Asr et a dit:
"Ô fille d'Abou Omeyya! Tu m'as interrogé à propos des deux rakaâtes que j'ai faites après l'Asr:
Des gens de Béni Abdel Ghaïth (tribu arabe) sont venus me voir, m'ont distrait et je n’ai pas fait les deux rakaâtes qui s'accomplissent après le Dhohr, ce sont celles-ci."

[Rapporté par Boukhari et Muslim]
 
Dans Muslim on a mentionné l'expression ‘’et il les a confirmées’’ c'est-à-dire que depuis il a tenu à les faire régulièrement après l'Asr.
C'est donc en s'appuyant sur ceci que certains Oulémas ont dit qu'il est permis de faire deux rakaâtes après l'Asr. De plus Aïcha, qu'Allah soit Satisfait d'elle, les faisait aussi.

Contrairement à cela certains Oulémas ont dit qu'il n'est pas permis de faire deux rakaâtes après l'Asr étant donné le hadith qui défend cela.
S'agissant de la prière du Prophète Salla-llah allahi wa salam, ils ont dit que c'est une caractéristique à lui.
Ils se sont basés sur le hadith rapporté d'après Aïcha qui raconta:
"Il défendait la prière après l'Asr et en même temps il l'accomplissait.
Il défendait aussi de continuer le jeûne et en même temps il l'effectuait."

[Rapporté par Abou Dawoud avec une chaine de transmission faible]

Donc il y a deux options dans cette question: celui qui pense que ceci est permis car  le Prophète Salla-llah allahi wa salam, l'a fait peut l'accomplir sans crainte et celui qui pense que ceci était permis spécifiquement pour le Prophète Salla-llah allahi wa salam, doit s’abstenir de l'accomplir.

Et Allah sait mieux.



Wa alaykoum salam wa rahmatoulahi wa barakatouhu




                                  As salamu'alaykoum wa rahmatu Lahi wa barakatu.

                          LES DEUX RAK’ATS SOUNNAH APRES LA PRIERE DE AL-’ASR SONT SUNNA.
 
par le Cheikh al Albani -Qu’Allah lui fasse miséricorde-

Chapitre : Sounnah après la prière d’al-’Asr

 Selon Aïcha -qu’Allah l’agrée- :
 « Le Prophète -Prières et bénédiction d'Allah sur lui- ne délaissait pas deux rak’at avant la prière d’al-Fadjr et deux rak’at après la prière de al-’Asr. »
 (Authentique. Voir Silsilat al-Ahâdîth al-Sahîha, hadith numéro 2920)

PROFITS :

Et il a été rapporté par Ibn Abi Chayba qu’un certain nombre de Salafs priaient ces deux rak’at après la prière d’al-’Asr. Parmi lesquels Abou Bourda Ibnou Abi Moussa, et Abou Acha’athaï, et ’Amrou Ben Maïmoun, et Al Aswad Ibnou Yazid et Abou Waïl.
 Rapporté selon eux avec un isnad (une chaîne de rapporteur) authentique, et parmi eux Mouhammad Ibnou Al Mountachar et Masrouq, comme il a été cité précédemment.
 
Quand au fait que ’Omar -qu’Allah l’agrée- frappait celui qui les faisait, c’est un ijtihad (effort intellectuel) personnel de ’Omar -qu’Allah l’agrée- basait sur le fait de fermer la porte a l’interdit et cela on le comprend de deux versions qu’a rapporté Al Hafid (Ibn Hadjar) dans Al-Fath (65/2).
 L’une d’entre les deux dans « Moussanaf Abderrazaq » (431/2-432), « Mousnad Ahmad » (155/4) et At-Tabarani (260/5). Et Al i’Ithami l’a rendu Hassan (223/2).
 Et l’autre chez Ahmad (102/4) aussi, et At-Tabarani dans « Al-Ma’djamou Al-Kebir » (58/2-59) et « Al-Awsat » (au numéro 8848).
 
J’ai trouvé une troisième version qui consolide la première qui est la version rapportée de Israïl selon Al-Mouqadami Ibni Choureyh, selon son père qui a dit :
 « J’ai questionné ’Aïcha -qu’Allah l’agrée- sur la prière du Prophète -Prières et bénédiction d'Allah sur lui-, comment il priait ? » Elle dit : « Il priait al-’Adjir (al-Dhoor) et il priait deux rak’at. Puis il priait al-’Asr et il priait deux rak’at. » Je lui dis : « Mais ’Omar -qu’Allah l’agrée- frappait ce qui les faisait et leur interdisait de les faire ? » Elle dit : « ’Omar -qu’Allah l’agrée- les faisait. Et il savait que le Prophète -Prières et bénédiction d'Allah sur lui- les priait. Mais ton peuple est une communauté de pratiquant. Ils faisaient al-Dhoor et ils enchaînaient des prières jusqu’à al-’Asr. Ils faisaient al-’Asr et enchaînaient des prières jusqu’à al-Maghreb. Et ’Omar -qu’Allah l’agrée- les a frappés et il a bien fait. »
 (Rapporté par Abou Al Abbas Al Sarradj dans son Mousnad 1/132)
 
Sa chaîne de transmission est authentique et c’est une preuve qui renforce les deux textes précédemment cités et cela explique l’interdiction de ’Omar : ce n’est pas pour les deux rak’at en elle même, mais par crainte que les gens prient après et continuent jusqu’à l’heure de l’interdiction qui est le jaunissement du soleil [environ 45 minutes après le début de l’heure de la prière d’al-’Asr. Le traducteur.] Et ce temps est celui qui est indiqué comme l’interdiction de prier après al-’Asr qui ont été cité précédemment sous les hadiths numéro 314 et 200.
 
Et en résumé de tout ce qu’on a dit, les deux rak’at après la prière de al-’Asr sont sounnah si elles sont faites avec al-’Asr, avant le jaunissement du soleil. Et le fait que ’Omar -qu’Allah l’agrée- ait frappé les gens était un idjtihad avec lequel certains compagnons étaient d’accord et d’autres non, comme c’est le cas de ’Aïcha -qu’Allah l’agrée-. Et chacun des deux parties ont leurs partisans.
 
On est donc obligé de revenir à la sounnah qui a été rapporté authentiquement dans la version de ’Aïcha -qu’Allah l’agrée- sans qu’il n’y ait de preuve qui s’y oppose, si ce n’est les textes généraux qui ont interdit la prière de manière spécifique rapporté par ’Ali et Anas.

Et apparemment, c’est aussi le madhab de Ibn ’Omar -qu’Allah l’agrée-, comme rapporte Al-Boukhari (589) :
 « Je prie comme j’ai vu mes compagnons prier. Je n’empêche aucune personne de prier comme bon lui semble, de nuit ou de jour. Cependant, ne cherchez pas à accomplir la prière pendant le lever ou le coucher du soleil. »
 Et c’est aussi le Madhab de Abi Ayoub Al-Anssari -qu’Allah l’agrée-.

Abderrazaq a rapporté avec un bon isnad (« Moussanaf » 433/2) de Ibn Taouss de son père :
 « Aba Ayoub Al-Anssari priait deux rak’at après al-’Asr avant le califat de ’Omar -qu’Allah l’agrée-. Quand ’Omar -qu’Allah l’agrée- fut calife, il les délaissa. Quand ’Omar -qu’Allah l’agrée- décéda, il les repris. On lui dit : « Qu’est ce que cela ? » Il dit : « ’Omar -qu’Allah l’agrée- frappait les gens pour cela. » Ibn Taouss dit : « Et mon père ne les laissait jamais. »
 
Et cela, on doit le rappeler à Ahlou Sounnah qui sont soucieux de faire revivre la Sounnah et d’éradiquer la bida’a, de faire ces deux rak’at après al-’Asr à son heure légiférée, selon les paroles du Prophète -Prières et bénédiction d'Allah sur lui- :
 « Celui qui institue en Islam une bonne Sounnah, a sa récompense et celle de tous ceux qui agissent selon elle après lui, sans que cela diminue rien de leur propre salaire… »

ET C’EST ALLAH QUI APPORTE LE SUCCES

Chapitre : Ne pas se précipiter à prier la sounnah tout de suite après l'obligatoire sans avoir parlé ni être sorti


D’après Abdoullah Ibnou Rabah, d’après un homme parmi les compagnons du Prophète -Prières et bénédiction d'Allah sur lui- :
 « Le Prophète -Prières et bénédiction d'Allah sur lui- a prié al-’Asr. Un homme s’est levé pour prier. ’Omar -qu’Allah l’agrée- le vit et lui dit : « Assieds-toi. Ce qui a causé la perte des Gens du Livre, c’est qu’ils ne laissaient pas d’intervalle entre les prières. » Le Prophète -Prières et bénédiction d'Allah sur lui- dit : « Ibnou Al-Khattab a raison. »
 (Authentique. Voir Silsilat al-Ahâdîth as-Sahîha, hadith numéro 2549)
 

Le hadith est un texte explicite de l’interdiction de se précipiter à prier la prière surérogatoire après la prière obligatoire sans avoir ni parlé, ni être sorti. Comme le font beaucoup de non arabes, en particulier les turcs, comme nous le voyons dans les deux mosquées sacrées : à peine l’Imam a terminé la prière, qu’ils se précipitent par-ci par-là pour prier la sounnah.
 
Et dans ce hadith, il y a un autre important profit : la permission de prier après salat al-’Asr. Car, si cela n’était pas permis, il aurait réprimandé cet homme pour avoir voulu la faire. Et cela est évident. Et cela est conforme à ce qui a été rapporté du Prophète -Prières et bénédiction d'Allah sur lui- qui priait deux rak’at après salat al-’Asr. Et cela prouve que cela n’est pas une particularité du Prophète -Prières et bénédiction d'Allah sur lui-, et ce qui a été rapporté du Prophète -Prières et bénédiction d'Allah sur lui- : « Il n’y a pas de prière après al-’Asr jusqu’à ce que le soleil se couche. », cela s’applique dans le cas où le soleil a jaunit, car il y a des hadiths qui le stipulent. Et nous avons déjà parlé de cette question du point de vue juridique au hadith 200 et 314.
 
Source :

« Noudoum al-farayd mimaa fi silsilatiy al-Albani min fawouayd » Volume 1, page 403.

 
Traduction :

 
Abou Abdourrahmane Al Ifranni
Journalisée
issa67
Invité
« Répondre #3 le: Mai 04, 2011, 17:05:04 »
Share   Modifier le messageModifier

 bismillah
 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh

Une question :

Moi j'ai Farj à 4h32 et Aurore à 6h02  .Alors moi je fais la prière de l'Aube 35 mn après 4h32 .Est ce que c'est bon comme je fais ? Je fais deux Rakats puis deux ensuite ? .J'ai tout de meme peur que la prière de l'aube ne soit pas valide .

Fi Aman Allah   
Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh


Journalisée
fathéma
Invité
« Répondre #4 le: Novembre 24, 2012, 16:56:31 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh

 MachAllah baraka2 mes  Sourire Mouslima

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
Journalisée
   

COffret integral Arabe
 Journalisée
Pages: [1]
  Ajouter aux favoris  |  Imprimer  

 
Aller à:  

Propulsé par MySQL Propulsé par PHP Powered by SMF 1.1 RC3 | SMF © 2001-2006, Lewis Media

XHTML 1.0 Transitionnel valide ! CSS valide ! Dilber MC Theme by HarzeM